Ouvrir le menu principal

Golden Sun : Obscure Aurore

jeu vidéo de 2010

Golden Sun
Obscure Aurore
Image illustrative de l'article Golden Sun : Obscure Aurore

Éditeur Nintendo
Développeur Camelot Software Planning
Musique Motoi Sakuraba

Date de sortie
Genre Jeu de rôle
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Nintendo DS
Média Cartouche
Langue Japonais
Anglais
Français
Contrôle Nintendo DS

Évaluation CERO : A ?
ESRB : E10+ ?
PEGI : 12 ?

Golden Sun : Obscure Aurore (黄金の太陽 漆黒なる夜明け, Ōgon no Taiyō: Shikkokunaru Yoake?) est un jeu vidéo de rôle développé par Camelot Co.Ltd. et édité par Nintendo, le troisième de la série Golden Sun. Le jeu a été dévoilé par Nintendo le 2 juin 2009 à l'E3 2009, et son nom a été annoncé un an plus tard à l'E3 2010. Il est sorti le 10 décembre 2010 [1],[2],[3] en Europe sur Nintendo DS. Ce jeu est la suite de Golden Sun : L'Âge perdu, sorti en 2003 sur Game Boy Advance, et qui connut à l'époque un grand succès.

TrameModifier

Ce troisième volet se déroule à nouveau dans le monde Weyard où l'alchimie est à la fois source de civilisation et de destruction. Grâce aux exploits des héros dans les deux précédents volets, un sceau magique a permis de contenir l'alchimie dans le Mont Aleph. Le pouvoir de l'alchimie, sous la forme du Soleil d'Or (Golden Sun) permet à ce monde en déclin de se redresser[4].

Golden Sun : Obscure Aurore se déroule 30 ans après les aventures Golden Sun : L'Âge perdu. On y suit l'aventure des descendants des héros des deux premiers volets.

Système de jeuModifier

Comme ses prédécesseurs, Obscure Aurore propose une formule de jeu de rôle assez traditionnelle[5]. Le joueur dirige un groupe de personnages dans un monde de fantasy et peut dialoguer avec les personnages non-joueurs, combattre des monstres, rendre la Psynergie et les équipements des personnages de plus en plus puissants et suivre une histoire linéaire. Contrairement aux précédents opus, certains lieux deviennent inaccessibles après avoir passés certaines étapes[6], de nouveaux deviennent néanmoins accessibles dès que le joueur récupère un bateau[7]. Parmi les nouvelles fonctionnalités, on peut citer un système d'encyclopédie qui explique les différents élements du gameplay[7].

AccueilModifier

Aperçu des notes reçues
Presse papier
Média Note
Edge (UK) 8/10[8]
Famitsu (JP) 33/40[9]
Presse numérique
Média Note
1UP.com (US) B[10]
Eurogamer (UK) 8/10[11]
Gameblog (FR) 8/10[12]
Gamekult (FR) 7/10[13]
GameSpot (US) 7,5/10[7]
IGN (US) 7,5/10[14]
Jeuxvideo.com (FR) 16/20[15]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 80,72% (40 notes)[16]
Metacritic 79 % (63 notes)[17]

Le jeu a été globalement bien accueilli par la presse spécialisée.

SuiteModifier

Le magazine britannique Nintendo Gamer (anciennement NGamer) a conduit une interview avec Hiroyuki Takahashi, le président de Camelot à l'occasion de la sortie de Mario Tennis Open[18] ; interrogé sur la possibilité qu'il y ait un Golden Sun 4, ce dernier répond :

« Un RPG, ça prend beaucoup de temps et d'effort. Et si vous avez joué au jeu, vous aurez remarqué que le nombre d'idées incluses dans l'histoire était assez grand. Quand j'écris une histoire pour un jeu Golden Sun, j'y mets toute mon âme et lorsque je la finis je me sens vidé. Tous ceux qui travaillent sur le projet y sont très dévoués, le traitant comme le travail ultime de leur vie. C'est donc très encourageant de voir une réaction positive de la part des gens qui jouent au jeu.

Une grande raison pour laquelle nous faisons des RPG vient des gens qui ont aimé nos RPG passés. Peut être que si suffisamment de fans de Nintendo nous demandent un autre jeu Golden Sun, nous en développerons un jeu de la sorte.

Du point de vue de l'histoire, personnellement, je pense que ça ne risque pas d'arriver parce que Golden Sun demande beaucoup d'efforts. Mais bien entendu si suffisamment de personnes se font entendre, nous écouterons. Mais même là, il faudra me donner un peu de temps pour avoir suffisamment d'idées pour l'histoire avant de sortir un quatrième jeu. »

Notes et référencesModifier

  1. http://www.wiidsfrance.com/news-ds-golden-sun-dark-dawn-se-trouve-une-date-euro-829925.html
  2. http://www.jvn.com/jeux/articles/golden-sun-dark-dawn-date-en-europe.html
  3. http://www.nintendo-master.com/xtnews/news-25062_les_jeux_de_fin_2010_detaillent_leurs_dates_de_sorties.htm
  4. Stephen Stratton, Golden Sun: Dark Dawn (eGuide), Prima Games, (ISBN 978-0-307-47107-9), « Introduction », p. 4
  5. (en) « Read the Adventure with Golden Sun: Dark Dawn », Wired, (consulté le 30 mars 2017)
  6. (en) Matthew Tidman, « Golden Sun: Dark Dawn Review », Nintendojo.com, (consulté le 17 avril 2012)
  7. a b et c (en) Ricardo Torres, « Golden Sun: Dark Dawn Review » [archive du ], GameSpot, (consulté le 13 février 2012)
  8. (en) « Review: Golden Sun Dark Dawn », Future PLC, no 223,‎ , p. 101
  9. (en) « The Magic Box: International Videogame News », the-magicbox.co (consulté le 13 juillet 2012)
  10. (en) Jeremy Parish, « Golden Sun: Dark Dawn Review » [archive du ], 1UP.com, (consulté le 13 février 2012)
  11. (en) Chris Schilling, « Golden Sun: Dark Dawn Review », The Eurogamer Network, (consulté le 10 juillet 2012)
  12. Yann Bernard, Test : Golden Sun : Obscure Aurore (DS) - Le RPG à son zénith ?, 10 décembre 2010, Gameblog.
  13. Daniel Andreyev (Kamui), Test - Golden Sun : Obscure Aurore, 8 décembre 2010, Gamekult.
  14. (en) Jack DeVries, « Golden Sun: Dark Dawn Review », IGN, (consulté le 13 février 2012)
  15. Romendil, Test du jeu Golden Sun : Obscure Aurore, 10 décembre 2010, Jeuxvideo.com.
  16. (en) « Golden Sun: Dark Dawn for DS », GameRankings (consulté le 13 février 2013)
  17. (en) « Golden Sun: Dark Dawn for DS Reviews, Ratings, Credits, and More at Metacritic », Metacritic.com (consulté le 13 février 2013)
  18. http://www.nintendomaine.com/nouvelle-1339438347-golden-sun-4-pas-pret-d-arriver.html « Copie archivée » (version du 22 juillet 2018 sur l'Internet Archive)

Liens externesModifier