Golden Sixty

Golden Sixty
Image illustrative de l’article Golden Sixty

Père Medaglia d'Oro
Mère Gaudeamus
Père de mère Distorted Humor
Sexe Hongre
Naissance (6 ans)
Pays de naissance Drapeau de l'Australie Australie
Pays d'entraînement Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Éleveur Asco International
Propriétaire Stanley Chan Ka Leung
Entraîneur Francis Lui Kin Wai
Jockey Vincent Chak-yiu Yo
Rating FIAH 125
Timeform 129
Nombre de courses 24
Nombre de victoires 21 (2 places)
Gains en courses HK$ 113 400 600
Distinction Cheval de l'année à Hong Kong (2021)
Principales victoires Hong Kong Mile (x2)
Champions Mile
Steward's Cup
Hong Kong Classic Mile
Hong Kong Classic Cup
Hong Kong Derby

Golden Sixty (chinois : 金鎗六十) est un cheval de course pur-sang anglais, né en 2015, spécialiste des courses de plat. Il est l'un des plus grands champions de l'histoire des courses à Hong Kong.

Carrière de coursesModifier

 
L'hippodrome de Sha Tin

Né en Australie, Golden Sixty est acquis yearling pour AS$ 120 000 avant de repasser sur le ring dix mois plus tard, en Nouvelle-Zélande cette fois, où il est acquis pour NZ$ 300 000 par le hongkongais Stanley Chan Ka Leung. Il est castré et envoyé à l'entraînement chez Francis Lui, qui le fait débuter dans un handicap fin mars 2019 sur l'hippodrome de Sha Tin, le seul qu'il fréquentera durant toute sa carrière. D'emblée, Golden Sixty s'avère un compétiteur hors du commun, souvent pénalisé par des départs moyens, parfois englué dans le peloton, mais toujours capable d'éteindre ses rivaux par la puissance de son accélération et de son finish. Il ainsi remporte ses trois premières courses avant d'échouer radicalement pour sa dernière sortie de la saison (qui, dans l'hémisphère sud, s'achève à l'été). Ce sera la seule défaite de sa carrière.

En septembre 2019, reprend le cours de ses victoires dans des handicaps avant de se frotter pour la première fois, le 1er janvier 2020, au niveau des groupes dans la Chinese Club Challenge Cup, un groupe 3 qu'il remporte brillamment. Ensuite, il enchaîne avec la triple couronne hongkongaise (qui a la particularité d'être réservée aux 4 ans) : le Classic Mile, la Classic Cup et enfin le Hong Kong Derby. Il devient le deuxième cheval à empocher les trois courses après Rapper Dragon en 2017. Après la trêve estivale, Golden Sixty effectue sa rentrée en septembre 2020 dans la Celebration Cup (Gr.3), véritable chasse gardée du plus fameux cheval hongkongais, Beauty Generation, qui a remporté les trois dernières éditions. Mais Beauty Generation, désormais âgé de 8 ans, est sur la descendante tandis que Golden Sixty s'affirme comme le meilleur cheval de la péninsule. Et l'aîné s'incline une première fois devant son cadet, terminant deuxième dead-heat Et une deuxième fois en octobre, dans le Sha Tin Trophy (Gr.2).

Quasiment invaincu et incontestable numéro 1 à Hong Kong, Golden Sixty doit encore prouver son talent dans une course internationale. Ce sera le Hong Kong Mile, dans lequel Beauty Generation fait ses adieux à la compétition. Et comme à son habitude, il fait parler sa faculté d'accélération pour régler un peloton dans lequel on trouve le tenant du titre, le Japonais Admire Mars (troisième), Beauty Generation (cinquième) et les Européens Order of Australia, récent vainqueur surprise de la Breeders' Cup Mile, et Romanised, lauréat l'an passé du Jacques Le Marois[1]. Sa performance lui vaut un rating de 124, le dixième rating mondial de l'année[2]. Golden Sixty semble invincible. Il enchaîne avec trois groupe 1, la Steward's Cup, la Hong Kong Gold Cup et le Champions Mile avant de prendre un long repos, auréolé d'un titre de cheval de l'année à Hong Kong.

Golden Sixty effectue une rentrée tardive, fin novembre 2021, synonyme de victoire dans le Jockey Club Mile (Gr.2), puis réussit le doublé dans le Hong Kong Mile, malgré une seule course dans les jambes, et pousse son rating à 125. Désormais titulaire de huit victoires de groupe 1, invaincu depuis deux ans et demi et 16 courses, il s'est approprié tous les records des deux légendes hongkongaises[3] Silent Witness et Beauty Generation : record de gains (il approche les 100 millions de dollars hongkongais), record de victoires sur la péninsule (19), record de groupe 1. Reste à gagner une deuxième Stewards' Cup pour déposséder Silent Witness de son record de victoires consécutives (17). C'est raté. Piégé à la corde durant le parcours, il trouve finalement le jour et fond sur le vieux briscard Waikulu, qui avait battu Beauty Generation dans cette même épreuve deux ans plus tôt, mais trop tard, il échoue à sa hanche. Et rebelote ensuite, dans la Hong Kong Gold Cup, sur un terrain il est vrai peu à sa convenance, à l'issue d'un mauvais parcours et sur une distance qui représente le bout du monde pour lui.

Après ces deux défaites consécutives (une première dans sa carrière), Golden Sixty reprend sa marche en avant avec des victoires dans le Chairman's Trophy, où il prend sa revanche sur Russian Emperor qui l'avait défait un mois plus tôt et dans le Champions Mile.

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
2018 / 2019, 3 ans
31 mars Sha Tin   Hong Kong Castle Peak Bay Handicap Class 4 1 200 m Yo Chak-yiu 1er / 11 1 ½ Shining Ace
28 avril Sha Tin   Hong Kong FWD Insurance Act Private Handicap Class 3 1 200 m Yo Chak-yiu 1er / 14 encolure Lockheed
8 juin Sha Tin   Hong Kong Pok Fu Lam Country Park Handicap Class 3 1 200 m Yo Chak-yiu 1er / 10 1/2 Croissant
7 juillet Sha Tin   Hong Kong Members' Care@HKJC 1400m Handicap Class 3 1 400 m Yo Chak-yiu 10e / 14 Star Performance
2019 / 2020, 4 ans
1er septembre Sha Tin   Hong Kong Sunset Peak Handicap Class 3 1 200 m Yo Chak-yiu 1er / 9 1 ¼ Croissant
20 octobre Sha Tin   Hong Kong Iwc Excellent Handicap Class 2 1 400 m Yo Chak-yiu 1er / 13 1 ¼ Encouraging
23 novembre Sha Tin   Hong Kong Chevalier Property Investment Handicap Class 2 1 400 m Yo Chak-yiu 1er / 14 1 ¼ Lucky Hero
1er janvier Sha Tin   Hong Kong Chinese Club Challenge Cup Gr. 3 1 400 m Yo Chak-yiu 1er / 8 2 Fat Turtle
27 janvier Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Classic Mile Conditions 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 9 1 ¼ More Than This
23 février Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Classic Cup 1 800 m Yo Chak-yiu 1er / 10 1/2 Champion's Way
22 mars Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Derby 2 000 m Yo Chak-yiu 1er / 14 encolure Playa del Puente
2020 / 2021, 5 ans
27 septembre Sha Tin   Hong Kong Celebration Cup Gr. 3 1 400 m Yo Chak-yiu 1er / 11 1 ¾ Beauty Generation
18 octobre Sha Tin   Hong Kong Sha Tin Trophy Gr. 2 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 12 1/2 Ka Ying Star
22 novembre Sha Tin   Hong Kong Jockey Club Mile Gr. 2 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 7 1 ½ Ka Ying Star
13 décembre Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Mile Gr. 1 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 10 2 Southern Legend
24 janvier Sha Tin   Hong Kong Stewards' Cup Gr. 1 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 8 tête Southern Legend
21 février Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Gold Cup Gr. 1 2 000 m Yo Chak-yiu 1er / 7 cte tête Furore
25 avril Sha Tin   Hong Kong Champions Mile Gr. 1 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 6 tête More Than This
2021 / 2022, 6 ans
21 novembre Sha Tin   Hong Kong Jockey Club Mile Gr. 2 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 7 1 Waikuku
12 décembre Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Mile Gr. 1 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 11 1 ¾ More Than This
23 janvier Sha Tin   Hong Kong Stewards' Cup Gr. 1 1 600 m Yo Chak-yiu 2e / 7 3/4 Waikuku
20 février Sha Tin   Hong Kong Hong Kong Gold Cup Gr. 1 2 000 m Yo Chak-yiu 3e / 10 5 ¾ Russian Emperor
3 avril Sha Tin   Hong Kong Chairman's Trophy Gr. 2 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 12 2 Russian Emperor
24 avril Sha Tin   Hong Kong Champions Mile Gr. 1 1 600 m Yo Chak-yiu 1er / 8 2 California Spangle

OriginesModifier

Golden Sixty est un fils de l'Américain Medaglia d'Oro, remarquable compétiteur ayant accumulé près de 6 millions de dollars de gains. Vainqueur de plusieurs groupe 1 pour chevaux d'âge (dont les Travers Stakes), il a terminé 2e des Belmont Stakes et 4e du Kentucky Derby, deuxième de la Dubaï World Cup et de la Breeders' Cup Classic en 2002 et 2003. Il est devenu un grand étalon, père de près de 30 vainqueurs de groupe 1, notamment les grandes championnes américaines Songbird et Rachel Alexandra. Son prix de saillie a logiquement connu une forte inflation, puisqu'il était tarifé $ 40 000 à ses débuts, avant d'être acquis en 2009 par les haras de Cheikh Mohammed, où il stationne aujourd'hui. Tarifé à $ 40 000 puis $ 60 000 la saillie, il propose ses services à $ 250 000 par la suite.

Sa mère, Gaudeamus, ne manquait pas de talent. Acquise yearling aux États-Unis pour $ 60 000 par Jim Bolger, elle s'adjugea les Debutante Stakes (Gr.2) au Curragh en 2006, avant d'être vendue poulinière en Australie où elle a donné un autre produit blacktype, Rainbow Connection (Choisir), placé de groupe 3. Gaudeamus est issue d'une grande famille de l'élevage Niarchos, puisque sa grand-mère Konafa, deuxième des 1000 Guinées en 1976, est aussi, via sa fille Koryeva, exceptionnelle poulinière, celle des champions Bosra Sham (par Woodman, lauréate des 1000 Guinées, des Champion Stakes et du Fillies' Mile) et Hector Protector (par Woodman lui aussi, vainqueur de cinq groupe 1 à 2 et 3 ans : Prix Morny, Prix de la Salamandre, Grand Criterium, Poule d'Essai des Poulains, Prix Jacques Le Marois), et aussi de Shanghai (Procida), qui gagna une Poule d'Essai des Poulains.

PedigreeModifier

Origines de Golden Sixty (AUS), hongre bai, 2015
Père
Medaglia d'Oro
1999
El Prado
1989
Sadler's Wells Northern Dancer
Fairy Bridge
Lady Capulet Sir Ivor
Caps and Bells
Cappucino Bay
1989
Bailjumper Damascus
Court Circuit
Dubbed In Silent Screen
Society Singer
Mère
Gaudeamus
1998
Distorted Humor
1987
Forty Niner Mr Prospector
File
Danzig's Beauty Danzig
Sweetest Chant
Leo's Lucky Lady
1992
Seattle Slew Bold Reasoning
My Charmer
Konafa Damascus
Royal Statute (famille 22-b)

RéférencesModifier

  1. « Golden Sixty completes rise to the top by toying with rivals in HK Mile », sur South China Morning Post (consulté le )
  2. « World's Best Racehorse Rankings for 3yos and upwards which raced in 2020 », sur www.ifhaonline.org (consulté le )
  3. « Golden Sixty la machine à record », sur www.jourdegalop.com (consulté le )