Ouvrir le menu principal

Famille de Goddes de Varennes

(Redirigé depuis Goddes de Varennes)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Goddes et Varennes.

Famille de Goddes de Varennes
Blasonnement D'argent, à la fasce de gueules, accompagnée en chef de 2 étoiles de sable, et en pointe d'une hure de sanglier du même, défendue d'argent [1]
Période XVIe siècle - XIXe siècle
Pays ou province d’origine Anjou
Fiefs tenus Varennes (Feneu)
la Perrière (Avrillé)
Demeures château de la Perrière
château de Sautré
Charges Ambassadeur extraordinaire
Fonctions militaires Lieutenant-général des armées du Roi
Récompenses militaires commandeur de l'Ordre royal et militaire de Saint-Louis

La famille de Goddes de Varennes est une famille de la noblesse française, originaire d'Anjou.
Elle a été maintenue noble d'extraction le 26 aout 1671 par le Conseil du roi[2].

Cette famille s'est éteinte en ligne masculine en 1896 avec son dernier représentant, Alexandre de Goddes de Varennes, laissant deux filles de son mariage en 1859 avec Lucy d'Angerville d'Auvrecher.

OrigineModifier

Les généalogistes des siècles précédents ont prêté à cette famille des origines normandes, qui ne sont pas confirmées par les dernières études publiées à ce jour. Il est donc probable que cette famille trouve ses origines en Anjou.

FiliationModifier

Louis Goddes, avocat, receveur de la châtellenie de Luigné, marié avec Perrine Josneau, fut père de [3]:

  • Charles Goddes (vers 1560 - 1636), fermier du greffe de la baronnie de Brissac (1581), gentilhomme de la fauconnerie du Roi (1587), commissaire ordinaire des guerres à Angers (1593), seigneur de la Perrière (à Avrillé) en 1603, seigneur de Varennes (à Feneu) en 1606. Il assura par ses fonctions la fortune de sa famille. Marié en 1592 à Angers avec Vincente Le Febvre de Laubrière, il eut pour fils :
    • François Ier Goddes (vers 1600 - 1680), seigneur de Varennes et de la Perrière, conseiller d’État en 1646, gentilhomme ordinaire de la Chambre du Roi et son maitre d'hôtel en 1648. Il fut envoyé en ambassade à Francfort-sur-le-Main (1633), Constantinople (1646), et Venise (1647). Marié en 1642 avec Marie Bonneau, dame de Maison-neuve, il eut pour fils :
      • François II de Goddes (1643-1701), seigneur de Varennes et de la Perrière. Aide de camp du duc d'Aumont, capitaine aux régiment des gardes françaises en 1684, il est ensuite nommé gouverneur de Bouchain et de Landrecies. Il fut père de :

ArmoiriesModifier

D'argent, à la fasce de gueules, accompagnée en chef de 2 étoiles de sable, et en pointe d'une hure de sanglier du même, défendue d'argent [1]

Notes et référencesModifier

  1. a et b Henri Jougla de Morenas, Grand Armorial de France, tome 4, 1939
  2. Bernard Mayaud, Dictionnaire des Familles de l'Anjou, Angers, 1996
  3. Xavier Ferrieu, Une Famille de haute noblesse, les Goddes de Varennes : en Anjou, aux XVIIe et XVIIIe siècles, Université de Haute Bretagne (Institut Armoricain de Recherches Historiques), Rennes, 1975

Sources et bibliographieModifier

Voir aussiModifier