God zij met ons

God zij met ons (en français : [Que] Dieu soit avec nous) est une devise nationale secondaire des Pays-Bas.

Elle a été largement utilisée par les Pays-Bas dans ses colonies, d'où l'actuel hymne du Suriname : God zij met ons Suriname.

Utilisation sur les piècesModifier

 
On lit God zij met ons sur une pile de rixdales.
 
L'inscription telle que gravée sur les pièces de 2 euros.

Le texte God zij met ons, chaque mot étant séparé par une étoile, apparaît avec la loi monétaire de 1816 qui introduit l'écriture sur la tranche des pièces[1]. Le but est de lutter contre le rognage.

Peu après l'invasion napoléonienne des Pays-Bas, une nouvelle devise permet de réaffirmer l'indépendance nationale. Celle-ci s'inspire d'une autre devise présente sur les pièces lors de la guerre de Quatre-Vingts Ans : Si Deus nobiscum quis contra nos (si Dieu est avec nous, qui est contre nous), tirée de l'épître aux Romains (8:31).

Avec l'adoption de l'euro, la devise a été apposée sur la tranche de la pièce de 2 euros dans sa version néerlandaise (ainsi que pour les pièces commémoratives de 2 euros néerlandaises)[2], avec le soutien de la droite chrétienne et l'opposition des humanistes séculiers[1].

Certaines pièces fautées d'autres pays européens comportent la devise néerlandaise sur leur tranche, c'est le cas notamment de pièces de deux euros françaises[3].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (nl) Yoram Stein, « God is ook met onze euro », sur trouw.nl, (consulté le 1er janvier 2019)
  2. « Pièce de deux euros hollandaise »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. « EURinfo n°276 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)