Ouvrir le menu principal

Gloria De Piero
Illustration.
Gloria De Piero en 2017.
Fonctions
Membre de la Chambre des communes
En fonction depuis le
(9 ans et 20 jours)
Élection 6 mai 2010
Réélection 7 mai 2015
8 juin 2017
Circonscription Ashfield
Législature 55e, 56e et 57e
Prédécesseur Geoff Hoon
Biographie
Nom de naissance Gloria De Piero
Date de naissance (46 ans)
Lieu de naissance Bradford (Angleterre, Royaume-Uni)
Nationalité Britannique
Parti politique Parti travailliste
Diplômée de Bradford College
Birmingham City University
Université de Westminster
Birkbeck College

Gloria De Piero (née le ) est une journaliste et une femme politique britannique du parti travailliste. Elle a été élue pour la première fois députée d'Ashfield en 2010.

Après avoir occupé le poste de shadow ministre à partir d'octobre 2010, De Piero a été promue au cabinet fantôme en 2013 en tant que ministre suppléant des femmes et de l'égalité. En 2015, elle a été nommée shadow ministre des Jeunes et de l'enregistrement des électeurs, mais a démissionné de ses fonctions le 26 juin 2016. Avant d'entrer en politique, elle était déjà connue pour son travail sur GMTV .

Sommaire

JeunesseModifier

Elle est née à Bradford , dans le West Riding of Yorkshire et est d'origine italienne[1]. Elle vivait dans une zone ouvrière du sud-ouest de Bradford, connue sous le nom de Wibsey, traditionnellement une zone de vote travailliste. Elle a fréquenté l'école primaire Marshfields à Little Horton, puis la Priestman Middle School de Thornton Lane à Little Horton jusqu'en 1986. Quand elle avait dix ans, aucun de ses parents n'avait de travail en raison de la maladie de son père.

Elle a fréquenté le Collège catholique romain des martyrs du Yorkshire à Westgate Hill Street. Elle a terminé ses études secondaires au Bradford College et a rejoint l'Alliance pour la liberté des travailleurs[2] et le parti travailliste à l'âge de 18 ans [3]. Elle s'est ensuite rendue à l'Université du centre de l'Angleterre (aujourd'hui la Birmingham City University ), où elle a été présidente annuelle de la Student Union, avant d'obtenir son diplôme en sciences sociales de l'Université de Westminster en 1996. Elle y a mené des activités politiques et syndicales . Elle a ensuite obtenu une maîtrise en théorie sociale et politique de Birkbeck College en 2001.

Carrière en journalismeModifier

Elle a débuté sa carrière dans le journalisme en tant que documentaliste dans le programme télévisé de Jonathan Dimbleby de 1997 à 1998. Elle a ensuite rejoint la BBC où elle a travaillé pour On the Record de 1998 à 2002, The Politics Show de 2002-2003 et Westminster Hour de BBC Radio 4 , où elle a produit et réalisé des reportages au Palais de Westminster .

De 2003 à février 2010, elle était correspondante politique et animatrice chez GMTV[4]. Elle a également été présentatrice occasionnelle des programmes Week - end Breakfast et Week - end News sur BBC Radio 5 Live. En 2009 et 2010, De Piero a présenté l'émission du magazine Five Live from Studio Five , en l'absence des présentatrices Kate Walsh et Melinda Messenger .

Carrière parlementaireModifier

En février 2010, elle a démissionné de GMTV pour se présenter comme candidate du parti travailliste dans la circonscription d'Ashfield aux élections générales de 2010[5]. La candidature est devenue vacante à la suite de l'annonce de la démission du député travailliste de la circonscription, l'ancien secrétaire à la Défense Geoff Hoon[6]. Le 20 mars 2010, elle a été sélectionné par le parti travailliste local[7].

Elle a été élue avec une faible majorité de 192 voix (contre 10 213 voix en 2005) face à Jason Zadrozny, des démocrates libéraux[8]. Aux élections générales de 2015, elle a battu Ashfield avec une majorité accrue de 8 820 voix et les libéraux démocrates sont arrivés à la quatrième place[9] mais sa majorité est tombée à 441 voix lors des élections générales de 2017[10].

En octobre 2010, Ed Miliband a nommé De Piero au poste de shadow ministre de la culture[11]. Lors du remaniement de 2011, elle est devenue shadow ministre de la prévention du crime[12] et, en 2013, elle a été promue shadow ministre des femmes et de l'égalité[13].

En 2015, elle a été élue au Comité des arrangements de la conférence du parti travailliste avec 109 888 voix, soit une marge supérieure à celle des candidats non retenus[14]. Dans le premier cabinet fantôme du nouveau leader travailliste Jeremy Corbyn, elle a été nommée shadow ministre des Jeunes et de l'enregistrement des électeurs, un nouveau rôle au niveau du cabinet fantôme[15]. Elle a démissionné de ce poste le 26 juin 2016, avec des dizaines de ses collègues, estimant que Corbyn ne pourrait pas mener le parti à la victoire aux élections générales[16].

Elle s'est prononcée contre le Brexit au Référendum sur l'appartenance du Royaume-Uni à l'Union européenne et était présente avec Jeremy Corbyn lors du lancement de la campagne Labour In for Britain [17]. Sa circonscription a voté pour le brexit à 70%[18].

Le 3 juillet 2017, elle a accepté une place dans l'équipe de Jeremy Corbyn comme shadow ministre de la Justice[19].

Vie privéeModifier

Elle a épousé James Robinson en 2012. Il était auparavant correspondant pour le journal The Guardian, rédacteur en chef pour The Observer et employé du cabinet de relations publiques Powerscourt, puis est devenu directeur des communications de la campagne de Tom Watson pour le poste de leader adjoint du mouvement travailliste en juin 2015. 

RéférencesModifier

  1. « De Piero, Gloria, (born 21 Dec. 1972), MP (Lab) Ashfield, since 2010 », Who's Who,‎ (DOI 10.1093/ww/9780199540884.013.251397)
  2. « Many interruptions, one struggle », sur Workers' Liberty, (consulté le 27 mai 2016)
  3. .Andy McSmith "Gloria de Piero's question for the public: why do you hate me?", The Independent, 22 octobre 2012
  4. Gloria quits GMTV to pursue political career Mail Online, accessed 4 mars 2010
  5. Paul Bentley, « Backlash as Labour lines up GMTV's Gloria De Piero for Hoon seat at election », Daily Mail,‎ (lire en ligne)
  6. Andrew Sparrow, « Geoff Hoon to stand down at general election », The Guardian,‎ (lire en ligne)
  7. Brendan Carlin, « Tony Blair's 'favourite broadcaster' Gloria De Piero selected for safe Labour seat », Daily Mail,‎ (lire en ligne)
  8. « Ex-TV reporter wins Labour seat of Ashfield », BBC News,‎ (lire en ligne)
  9. « Gloria De Piero has successfully defended her Ashfield seat for Labour », BBC News,‎ (lire en ligne)
  10. Kevin Rogers, « A close call but Gloria De Piero remains Ashfield's MP », Chad,‎ (lire en ligne)
  11. « Shadow cabinet: junior appointments in full », New Statesman, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  12. « The Labour reshuffle - who's up and who's down », Total Politics, sur Total Politics (consulté le 19 janvier 2016)
  13. « Labour appoints former GMTV political editor Gloria de Piero MP as Shadow Minister for Women and Equalities », PinkNews, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  14. « Full results for Conference Arrangements Committee and National Policy Forum », LabourList, sur LabourList (consulté le 19 janvier 2016)
  15. « What do the voters make of Jeremy Corbyn so far? », New Statesman, {{Article}} : paramètre « date » manquant (lire en ligne)
  16. « Who's staying and who's going in the shadow cabinet? », BBC News,‎ (lire en ligne)
  17. Telegraph Video, video source ITN, « Corbyn launches Labour In for Britain campaign battlebus », (consulté le 10 janvier 2019)
  18. « 'I don't like Brussels telling us what to do': how Ashfield feels about Brexit now | Politics », (consulté le 10 janvier 2019)
  19. Jessica Elgot, « Jeremy Corbyn appoints clutch of unknowns to shadow frontbench », The Guardian,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier