Glomerella cingulata

espèce de champignons

Glomerella cingulat est une espèce de champignons parasites qui cause des maladies sur différents fruits et légumes sous le nom d'anthracnose avec une aire de répartition mondiale de la maladie[1],[2]. Des plantes cultivées comme le Millepertuis perforé ou Herbe de la saint-Jean (Hypericum perforatum) sont touchées[3]. Il cause aussi la maladie des feuilles d'Hevea brasiliensis[4].

Glomerella cingulata
Description de cette image, également commentée ci-après
Glomerella cingulata sur Umbellularia californica (Bitter rot).
Classification Catalogue of Life
Règne Fungi
Sous-règne Dikarya
Division Ascomycota
Sous-division Pezizomycotina
Classe Sordariomycetes
Sous-classe Sordariomycetidae
Ordre Glomerellales
Famille Glomerellaceae
Genre Glomerella

Espèce

Glomerella cingulata
(Stoneman) Spauld. & H. Schrenk, 1903

Glomerella cingulata est le stade sexué (téléomorphe) alors que le stade asexué (anamorphe) est désigné par Colletotrichum gloeosporioides.

Taxonomie

modifier

Synonyme

modifier

Réaction végétale de défense

modifier

La daniélone est un phénol naturel, une phytoalexine produite par la papaye Carica papaya pour combattre Colletotrichum gloeosporioides[5].

Notes et références

modifier
  1. Nutritional Studies of Colletotrichum gloeosporioides (Penz.) Penz. and Sacc. The Incitant of Mango Anthracnose. C.G. Sangeetha and R.D. Rawal, World Journal of Agricultural Sciences, 2008, 4(6), pages 717-720 'abstract)
  2. New Safe Methods for Controlling Anthracnose Disease of Mango (Mangifera indica L.) Fruits Caused by Colletotrichum gloeosporioides (Penz.). Abd-AllA M.A. and Wafaa M. Haggag, Journal of American Science, 2010, 8(8), pages 361-367 (abstract)
  3. Impact of some fungicides on mycelium growth of Colletotrichum gloeosporioides (Penz.) Penz. & Sacc. Grażyna Filoda, Pesticides, 2008, (3-4), pages 109-116 (abstract)
  4. Inhibition of Colletotrichum gloeosporioides (Penz) Sac. causal organism of rubber (Hevea brasiliensis Muell. Arg.) leaf spot using plant extracts. N. O. Ogbebor, A. T. Adekunle and D. A. Enobakhare, African Journal of Biotechnology, 5 February 2007, Volume 6 (3), pages 213-218, (abstract)
  5. Danielone, a phytoalexin from papaya fruit. Echeverri F., Torres F., Quinones W., Cardona G., Archbold R., Roldan J., Brito I., Luis J.G., and LahlouU E.-H., Phytochemistry, 1997, vol. 44, no2, pp. 255-256, Modèle:INIST

Voir aussi

modifier

Articles connexes

modifier

Bibliographie

modifier

Liens externes

modifier

Sur les autres projets Wikimedia :