Ouvrir le menu principal

Glenn Hall

joueur de hockey sur glace canadien
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hall et Glenn Hall (homonymie).
Glenn Hall
Description de l'image Glenn Hall.jpg.
Surnom(s) Mr. Goalie[1]
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Humboldt (Canada)
Joueur retraité
Position Gardien de but
Attrapait de la gauche
A joué pour LNH
Red Wings de Détroit
Black Hawks de Chicago
Blues de Saint-Louis
LAH
Capitals d'Indianapolis
WHL
Flyers d'Edmonton
Carrière pro. 1952-1971

Temple de la renommée : 1975

Glenn Henry Hall (né le à Humboldt ville de la Saskatchewan au Canada) est un joueur professionnel de hockey sur glace.

Sommaire

CarrièreModifier

Il a fait ses débuts dans la Ligue nationale de hockey en 1952 avec les Red Wings de Détroit en remplacement du gardien de but vedette Terry Sawchuk. Glenn Hall a été un des premiers à maîtriser le style papillon. À ses débuts, Hall avait tendance prendre des buts entre ses jambières. Il a commencé à développer une facilité à se laisser tomber sur les genoux pour bloquer les tirs à ras la glace. À sa première saison complète, Glenn Hall a joué chacune des 70 parties et a mené la ligue avec 12 blanchissages et gagné le trophée Calder à titre de meilleure recrue[2]. Il continue à garder les buts durant 502 matches de suite, un record qui tient toujours de nos jours.

Comme Hall commençait à s'implanter à Détroit, il est échangé en 1957 avec Ted Lindsay aux Black Hawks de Chicago pour John Wilson, Forbes Kennedy, William Preston et Hank Bassen. Hall a joué pour les Black Hawks pendant cinq saisons consécutives et les aidant à gagner une Coupe Stanley en 1961. En 1967, Glenn est sélectionné par les Blues de Saint-Louis lors du repêchage d'expansion. Il a mené les Blues à atteindre les finales de la Coupe Stanley en 1968 et a gagné le trophée Conn Smythe comme joueur le plus utile à son équipe durant les séries éliminatoires.

Hall a partagé les fonctions de gardiens avec Jacques Plante et a pris sa retraite en 1971. En 1975, il a été intronisé au temple de la renommée du hockey. Au cours de sa carrière, il remporte à trois reprises le trophée Vézina du meilleur gardien de la ligue[3]. En 2017, il est nommé parmi les 100 plus grands joueurs de la LNH à l'occasion du centenaire de la ligue[4].

StatistiquesModifier

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[2],[5]
SaisonÉquipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ V  D Pr/N Min  BC Moy % Arr  Bl PunPJ V  D  Min  BC Moy % Arr  Bl Pun
1947-1948 Indians de Humboldt N-SJHL 5 5 0 0 300 17 3,4 0 2 0 2 120 15 7,5 0
1948-1949 Indians de Humboldt N-SJHL 24 13 9 2 1 420 86 3,63 1 7 3 4 420 36 5,14 0
1949-1950 Spitfires de Windsor OHA 43 31 11 1 2 580 152 3,53 0 11 6 5 660 37 3,36 0
1950-1951 Spitfires de Windsor OHA 54 32 18 4 3 240 167 3,09 6 8 480 30 3,75 0
1951-1952 Capitals d'Indianapolis LAH 68 22 40 6 4 190 272 3,89 0 0 - - - - - - - - -
1952-1953 Flyers d'Edmonton WHL 63 27 27 9 3 780 207 3,29 2 4 - - - - - - - - -
1952-1953 Red Wings de Détroit LNH 6 4 1 1 360 10 1,67 1 0 15 10 5 905 53 3,51 0 2
1953-1954 Flyers d'Edmonton WHL 70 29 30 11 4 200 259 3,7 0 7 - - - - - - - - -
1954-1955 Flyers d'Edmonton WHL 66 38 18 10 3 960 187 2,83 5 12 13 7 6 783 44 3,37 2 0
1954-1955 Red Wings de Détroit LNH 2 2 0 0 120 2 1 0 0 16 11 5 1 000 43 2,58 1
1955-1956 Red Wings de Détroit LNH 70 30 24 16 4 200 147 2,1 12 14 10 5 5 604 28 2,78 90,9 0 0
1956-1957 Red Wings de Détroit LNH 70 38 20 12 4 200 155 2,21 4 2 5 1 4 300 15 3 88,4 0 10
1957-1958 Black Hawks de Chicago LNH 70 24 39 7 4 200 200 2,86 7 10 - - - - - - - - -
1958-1959 Black Hawks de Chicago LNH 70 28 29 13 4 200 208 2,97 1 0 6 2 4 360 21 3,5 89,3 0 0
1959-1960 Black Hawks de Chicago LNH 70 28 29 13 4 200 179 2,56 6 2 4 0 4 248 14 3,39 89,2 0 0
1960-1961 Black Hawks de Chicago LNH 70 29 24 17 4 200 176 2,51 6 0 12 8 4 771 26 2,02 95,2 2 0
1961-1962 Black Hawks de Chicago LNH 70 31 26 13 4 200 184 2,63 9 12 12 6 6 720 31 2,58 92,1 2 0
1962-1963 Black Hawks de Chicago LNH 66 30 20 15 3 910 161 2,47 5 0 6 2 4 360 25 4,17 89,6 0
1963-1964 Black Hawks de Chicago LNH 65 34 19 11 3 860 148 2,3 7 2 7 3 4 408 22 3,23 90,3 0 0
1964-1965 Black Hawks de Chicago LNH 41 18 17 5 2 440 99 2,43 4 2 13 7 6 760 28 2,21 92,5 1 0
1965-1966 Black Hawks de Chicago LNH 64 34 21 7 3 747 164 2,63 4 14 6 2 4 349 22 3,78 87,8 0
1966-1967 Black Hawks de Chicago LNH 32 19 5 5 1 664 66 2,38 2 10 3 1 2 175 8 2,74 92,2 0
1967-1968 Blues de Saint-Louis LNH 49 19 21 9 2 858 118 2,48 5 0 18 8 10 1 108 45 2,44 91,6 1 0
1968-1969 Blues de Saint-Louis LNH 41 19 12 8 2 354 85 2,17 8 20 3 0 2 129 5 2,32 93,1 0 0
1969-1970 Blues de Saint-Louis LNH 18 7 8 3 1 010 49 2,91 1 0 7 4 3 421 21 3 90,7 0 0
1970-1971 Blues de Saint-Louis LNH 32 13 11 8 1 761 71 2,42 2 0 3 0 3 177 9 3,05 86,4 0 0
Totaux LNH 906 407 326 163 53 484 2 222 2,49 84 88 115 49 65 6 892 320 2,79 90,9 6 10

Parenté dans le sportModifier

Son petit-fils Grant Stevenson joue également au hockey sur glace.

RéférencesModifier

  1. (en) Biographie sur hockey-fans.com
  2. a et b (en) « Glenn Hall hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database (consulté le 15 juillet 2017)
  3. (en) Liste des récipiendaires du trophée Vézina sur http://www.hockeydb.com/.
  4. (en) « 100 Greatest NHL Players », sur nhl.com (consulté le 2 juillet 2017)
  5. « Glenn Hall - Statistiques », sur www.nhl.com (consulté le 15 juillet 2017)