Giulio Pomponio Leto

Giulio Pomponio Leto (lat. : Julius Pomponius Laetus) (né en 1428 à Teggiano, dans l'actuelle province de Salerne, alors dans le royaume de Naples et mort le à Rome) est un antiquaire et humaniste italien du XVe siècle.

Giulio Pomponio Leto
Pincio - busti - Pomponio Leto 1270983.JPG
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Autres informations
Domaine
Maître
Condamné pour

BiographieModifier

Giulio Pomponio Leto est le fils illégitime de Giovanni Sanseverino, Comte de Marsico[1],[2]. Dans sa jeunesse, il décide de consacrer sa vie à l'étude du monde antique. À Rome, il rassemble autour de lui d'autres humanistes dans une société semi-secrète d'antiquaires, l'Accademia Romana (de). Leur célébration des rites romains éveille les soupçons du pape Paul II, qui à un moment dissout l'Academia et emprisonne Laetus et ses associés[3].

Notes et référencesModifier

  1. Marcotte Didier, Un humaniste en son atelier : les études grecques de Pomponio Leto à la lumière d’un témoin nouveau, dans : Journal des savants, 2012, n° 1. page 125 (note 23), « Lire en ligne », sur persee.fr (consulté le 31 janvier 2019)
  2. (en) « Giovanni Sanseverino », sur Geneanet.org (consulté le 31 janvier 2019)
  3. Marcotte Didier, La géographie grecque à l’Accademia Romana : un manuscrit de Pomponio Leto retrouvé, dans : Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 155e année, N. 2, 2011. pp. 715-733, « Lire en ligne », sur persee.fr (consulté le 31 janvier 2019)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :