Ouvrir le menu principal

Le Gitana Team est une structure française de course à la voile. Installée dans l’ancienne base des sous-marins de Lorient, à proximité de la cité de la voile Éric Tabarly, elle est financée par le baron Benjamin de Rothschild. C'est une équipe sportive qui compte à l'année vingt-cinq permanents qui sont rejoints pendant la saison par plusieurs navigants.

HistoriqueModifier

LogosModifier

En multicoquesModifier

 
Gitana 11 en 2006.

Dès 2000, le Gitana Team a animé le circuit ORMA avec la reprise de l'ex-Elf Aquitaine III de Jean Maurel construit sur plan Ollier en 1986. Ce bateau vainqueur de la twostar en multicoques 60 pieds aux mains de Jean Maurel et Michel Desjoyeaux a pris ensuite le nom de Allianz Via Assurances toujours barré par Jean Maurel, puis celui de Laiterie de Saint-Malo aux soins de François-René Carluer lors de la Route du Rhum 1998. En 2000, il devient Gitana 9 pour Thierry Duprey du Vorsent.

Pour 2002, Benjamin de Rothschild fait construire un trimaran original sur plan Ollier-Schmidt nommé Gitana X (10) barré par Lionel Lemonchois mais sans résultat ; ce bateau est revendu fin 2005 après avoir été barré par Marc Guillemot qui a chaviré avec puis Thierry Duprey du Vorsent.

Deux trimarans ORMA sont engagés pour le départ de la Route du Rhum 2006, Gitana 11, skippé par Lionel Lemonchois et Gitana 12, skippé par Thierry Duprey de Vorsent. Lionel Lemonchois remporte cette édition. Gitana 11 est un plan Van Peteghem Lauriot-Prévost construit en 2001 pour Jean-Luc Nélias qui s'était construit un palmarès sous le nom de Belgacom. Barré à l'origine par Fred Le Peutrec en 2004, Loïck Peyron le remplace à l'été 2006 pour les grands prix en équipage et Lionel Lemonchois pour les transat en solitaire. Gitana 12 est né Bonduelle en 1999 sur plan Van Peteghem Lauriot-Prévost pour Jean Le Cam. Vainqueur d'un grand prix à Cagliari, il est abandonné lorsque Le Cam se tourne vers le Vendée Globe. Il est barré depuis 2006 par Thierry Duprey du Vorsent.

 
Gitana 13 à la Trinité-sur-Mer.

Benjamin de Rothschild a aussi fait l'acquisition d'un maxi catamaran sur plan Ollier baptisé Gitana 13, il s'agit de l'ex-Innovation-Explorer engagé sur The Race de Loïck Peyron (2e en 2001), qui était ensuite devenu Orange aux mains de Bruno Peyron (trophée Jules-Verne en 64 jours), puis Kingfisher 2 avec Ellen MacArthur (abandon au trophée Jules-Verne sur démâtage). En 2008, Gitana 13 bat le record de la Route de l'Or entre New York et San Francisco, en 43 jours et 38 minutes, puis le record de la traversée entre San Francisco et Yokohama, en 11 jours, 12 minutes et 55 secondes.

Avec la naissance de la classe MOD70, le trimaran Gitana XV est lancé en 2011, avec Sébastien Josse pour skipper. Remanié en 2014, Gitana XV participe à la Route du Rhum de cette année-là. Il termine à la troisième place de la catégorie Ultime, derrière les maxi-trimarans Banque Populaire VII de Loïck Peyron et Spindrift 2 de Yann Guichard.

Un maxi-trimaran de la classe Ultime, doté de foils, est dessiné par Guillaume Verdier, construit au chantier Multiplast de Vannes et lancé en 2017. Baptisé Gitana 17, il a pour nom de course Maxi Edmond de Rothschild[1]. Son skipper est Sébastien Josse[2]. Il termine 2e (sur deux Ultime classés) dans la Transat Jacques-Vabre 2017. Dans la Route du Rhum 2018, l'étrave du flotteur tribord s'arrache dès la première nuit de course. Josse abandonne[3]. En 2019, le Gitana Team retire la barre à Josse pour la confier à deux co-skippers : Franck Cammas et Charles Caudrelier[4]. Ils remportent la Fastnet Race 2019 en temps réel toutes catégories, record de l'épreuve à la clef[5].

En monocoquesModifier

 
Gitana 16 à Lorient, en 2015.

En 60 pieds IMOCA, le Team remporte grâce à Gitana Eighty la Transat B to B en 2007, puis la Transat anglaise en 2008. Engagé dans le Vendée Globe 2008-2009 et skippé par Loïck Peyron, il doit abandonner après rupture de son mât.

Un nouvel IMOCA baptisé Gitana 16 est construit à Vannes sur les plans des architectes Guillaume Verdier et VPLP. Le 60 pieds est mis à l'eau le 7 août 2015 et sa barre est confiée à Sébastien Josse. Dans le Vendée Globe 2016-2017, Josse, doit abandonner, foil gravement endommagé[6].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier