Girgols

commune française du département du Cantal

Girgols
Girgols
La station de ski du col de Légal se trouve en partie sur la commune.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Cantal
Arrondissement Aurillac
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Salers
Maire
Mandat
Christian Lussert
2014-2020
Code postal 15310
Code commune 15075
Démographie
Population
municipale
76 hab. (2017 en stagnation par rapport à 2012)
Densité hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 02′ 21″ nord, 2° 28′ 56″ est
Altitude Min. 786 m
Max. 1 228 m
Superficie 12,62 km2
Élections
Départementales Canton de Naucelles
Législatives Première circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Girgols
Géolocalisation sur la carte : Cantal
Voir sur la carte topographique du Cantal
City locator 14.svg
Girgols
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Girgols
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Girgols

Girgols est une commune française située dans le département du Cantal, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

GéographieModifier

Commune du Massif central arrosée par la Doire et le ruisseau de Broussette.

Communes limitrophesModifier

HistoireModifier

 
Mairie de Girgols.

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 mars 2008 Elie Buffaras    
mars 2008 mars 2014 Roger Cambon    
mars 2014 En cours
(au 16 juillet 2014)
Christian Lussert[1] DVD Agriculteur

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[3].

En 2017, la commune comptait 76 habitants[Note 1], en stagnation par rapport à 2012 (Cantal : -1,54 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
370384420394453499513505450
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
486461435341363389373304296
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
270287273263265219196195179
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
1791511151008473757676
2013 2017 - - - - - - -
7576-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

ÉconomieModifier

Accessible par la D 35, la station de sports d'hiver du col de Légal se trouve en extrémité du territoire de la commune, partagée avec la commune de Saint-Projet-de-Salers.

Culture locale et patrimoineModifier

 
Église de la Nativité de la Vierge.

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

CinémaModifier

L'église de Girgols a été le théâtre d'une scène des Brigades du Tigre dans l'épisode "le village maudit" où un prétendu fantôme viendrait sonner les cloches la nuit... L'action est censée se dérouler à l'église de Tournemire, mais pour des raisons techniques ou esthétiques (?), c'est Girgols qui a été retenue.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

RéférencesModifier