Giovanni Francesco Sagredo

mathématicien italien

Giovanni Francesco Sagredo, né le et mort le , est un mathématicien vénitien, proche ami de Galilée. Sagredo était également un ami et correspondant de William Gilbert[1].

Giovanni Francesco Sagredo
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
VeniseVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Activité

BiographieModifier

« Il y a plusieurs années, je me retrouvais souvent dans la merveilleuse ville de Venise, où j'y avais des discussions avec Giovanni Francesco Sagredo, un homme noble à l'esprit vif[trad 1] »

— Galilée, Dialogue sur les deux grands systèmes du monde[2].

Sagredo a ajouté une échelle au thermoscope de Galilée afin de permettre la mesure quantitative de la température[3] et a contribué à l'amélioration des thermomètres[4]. Sagredo a également abordé avec Galilée l'idée de créer une lunette astronomique constituée de miroirs (dispositif connu plus tard sous le nom de télescope)[5]. Galilée a souligné la mémoire de Sagredo après la mort de ce dernier en faisant de lui l'un des personnages de son livre Dialogue sur les deux grands systèmes du monde[2].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Many years ago I was often to be found in the marvelous city of Venice, in discussions with Signore Giovanni Francesco Sagredo, a man of noble extraction and trenchant wit. »
  1. (en) S. P. Thompson (1903) The Geographical Journal vol 21 no 6, pp 611-618 "William Gilbert and Terrestrial Magnetism"
  2. a et b (en) Dialogue Concerning the Two Chief World Systems Galileo Galilei, traduit par Stillman Drake
  3. (en) J. E. Drinkwater (1832) Life of Galileo Galilei page 41
  4. (en) R. P. Benedict (1984) Fundamentals of Temperature, Pressure, and Flow Measurements, 3rd ed, (ISBN 0-471-89383-8) page 4
  5. (en) Stargazer - By Fred Watson, Inc NetLibrary, Page 109

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier