Giovanni Boggi

dessinateur et graveur, élève de Vangelisti à Milan, Italie

Giovanni Boggi (né après 1770 à Crémone et mort en 1832 à Milan) est un dessinateur et graveur italien au burin et au pointillé.

Giovanni Boggi
Biographie
Naissance
Décès
Activités

BiographieModifier

 
Andreas Miaoulis

Giovanni Boggi naît après 1770 à Crémone[1].

Il étudie à Milan sous la direction de Vangelisti[2]. Il travaille de 1804 à 1810[3] et grave des plaques pour une réimpression du Trattato della pittura de Léonard de Vinci (Milan, 1804)[2].

Plusieurs de ses œuvres sont exposées à la Bibliothèque Nationale, à Paris. Il est particulièrement connu pour ses portraits d'importantes personnalités grecques, en particulier de la Guerre d'indépendance grecque, dont Markos Botzaris, un capitaine souliote et Theódoros Kolokotrónis (1825)[4]. Il réalise également des portraits de Francesco Algarotti et de Luigi Lanzi.

Il meurt en 1832[5] à Milan[1].

Notes et référencesModifier

  1. a et b Musée du Louvre. Département des Peintures. Catalogue: écoles espagnole et portugaise, (lire en ligne)
  2. a et b (en) « Giovanni Boggi », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787).
  3. Bénézit 1924, p. 637.
  4. Fani-Maria Tsigakou, The discovery of Greece: travellers and painters of the Romantic Era, Thames and Hudson, (lire en ligne).
  5. Francesco Bruni, Niccolò Tommaseo. Patrie e nazioni. Catalogo della mostra, Edizioni della Laguna, (lire en ligne), p. 152

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :