Ouvrir le menu principal

Giovanni Battista de Rossi

archéologue italien
(Redirigé depuis Giovanni Battista De Rossi)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rossi et Giovanni Rossi (homonymie).

Giovanni Battista de Rossi
Archéologue
Image illustrative de l’article Giovanni Battista de Rossi
Giovanni Battista de Rossi
Présentation
Naissance
Rome
Décès (à 72 ans)
Castel Gandolfo
Nationalité italienne
Activité de recherche
Découvertes principales Catacombe de Saint-Calixte (1849), Codex Amiatinus (1888)
Autres activités épigraphie

Giovanni Battista de Rossi, en français Jean-Baptiste de Rossi (Rome, -Castel Gandolfo, ) est un épigraphiste et archéologue italien, fondateur de l'archéologie chrétienne.

Sommaire

BiographieModifier

Né par sa mère dans une famille noble, Giovanni Battista de Rossi étudie sous les jésuites au Collège romain où il apprend les humanités et la philosophie et suit les cours d'épigraphie antique de l'Accademia Greca. Inscrit à la Faculté de droit de l'Université La Sapienza de Rome (1841), il explore les catacombes cette année-là pour la première fois.

Travaillant à la Bibliothèque apostolique, il décide de se consacrer entièrement à l'archéologie et mène des fouilles systématiques des catacombes. En 1849, il découvre la Catacombe de Saint-Calixte. En 1852, il inspire au pape Pie IX la fondation de la Commission pontificale pour l'archéologie sacrée[1].

En 1858, avec Théodore Mommsen et Wilhelm Henzen, il fait partie de la commission organisée par l'Académie des sciences de Berlin pour réaliser le Corpus Inscriptionum Latinarum et, en 1860, de celle fondée par Napoléon III pour publier les travaux de Bartolomeo Borghesi.

Secrétaire de la Commission d'archéologie sacrée (1874), Léon XIII le désigne en 1878 comme préfet et conservateur à vie du Musée chrétien du Vatican. Président de l'Académie pontificale romaine d'archéologie jusqu'à sa mort, il est le fondateur du Bollettino di archeologia sacra (1863) qui deviendra en 1894 le Nuovo Bollettino.

Giovanni Battista de Rossi a aussi découvert en 1888 le Codex Amiatinus.

TravauxModifier

  • Le Prime Raccolte d'antiche iscrizione in Roma, 1852
  • Inscriptiones Christianae Urbis Romae septimo saeculo antiquiores, 1861
  • Roma Sotterranea Cristiana, 1864-1877
  • Corpus Inscriptionum Latinarum, vol.VI, 1876-1888

BibliographieModifier

  • A. Baruffa, Giovanni Battista De Rossi. L'archéologo esplorate delle Catacombe, 1994
  • Catalogue de l'exposition G. B. De Rossi e le catacombe romane, Cité du Vatican, 1994
  • M. Buonocuore, Le lettere di Adolphe Noël des Vergers a Giambattista de Rossi nei codici della Biblioteca Vaticana, in Adolphe Noël des Vergers (1804-1867). Un classicista eclettico e la sua dimora a Rimini, 1996, p. 401-416
  • Ève Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 746-747  

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :