Giovanni Angelo Montorsoli

sculpteur italien

Giovanni Angelo Montorsoli (connu aussi sous le nom de Fra Montorsoli, Michele Agnolo da Siena et Angelo di Michele d'Angelo da Poggibonsi), né à Florence vers 1507 et mort le , est un religieux et un sculpteur italien du Cinquecento. Il fut l'apprenti de Michel-Ange, et contribua à répandre l'art toscan dans le sud de l'Italie et jusqu'en Sicile, notamment à Messine.

Giovanni Angelo Montorsoli
Image dans Infobox.
Fontaine d'Orione à Messine
Naissance
Décès
Activités

BiographieModifier

En 1530, Giovanni Angelo Montorsoli entre dans l'Ordre des Servites.

En 1532, il restaure l'Apollon du Belvédère, restitue les mains manquantes (mains qui seront ôtées en 1924[1]).

Collaborateur de Michel-Ange, il termine les tombeaux des Médicis de la Sagrestia Nuova à la Basilique San Lorenzo de Florence avec des sculptures dont le Saint Côme près de la Madone sur le sarcophage de Laurent et de Julien de Médicis (1536-1537).

ŒuvresModifier

  • Buste de Charles Quint (~1541) en marbre, hauteur : 63 cm, Museo di San Martino de Naples.
  • Tombeau d'Adrien VI, S. Maria dell'Anima, Rome

À MessineModifier

  • La fontaine d'Orion (1547-1551)
  • La fontaine de Neptune (1557)
  • l'église San Lorenzo (à partir de 1552, détruite en 1783
  • l’Apostolat du Duomo (1550-1555), détruite puis reconstruite
  • La Torre della Lanterna (1555), à l'origine Torre del Garofalo Foto
  • La Fontana del Castello di Bauso attribuée à son atelier

À GênesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

  • Giorgio Vasari le cite et décrit sa biographie dans Le Vite : et le nomme Michelagnolo da Siena et Fra'Giovanni'Agnolo Montorsoli, page ?? - édition 1568

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. Guides musées et de la cité du Vatican, Publications des musées du Vatican, 1993, p. 41.

Liens externesModifier