Giovanni Andrea Angelini Bontempi

compositeur italien
Giovanni Andrea Angelini Bontempi
Nom de naissance Giovanni Andrea Angelini
Naissance 1624
Pérouse, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Décès
Torgiano, Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Activité principale Compositeur, castrat, musicographe
Style musique baroque
Maîtres Virgilio Mazzocchi
Distinctions honorifiques Accademia degli Insensati » à Pérouse

Giovanni Andrea Angelini Bontempi (né Giovanni Andrea Angelini à Pérouse en 1624 – Brufa un hameau de Torgiano, ) est un compositeur, castrat et musicographe italien.

BiographieModifier

Angelini a ajouté à son nom celui de son tuteur Cesare Bontempi. Après sa formation à Rome comme élève de Virgilio Mazzocchi, il est entré en 1643 en tant que castrat à la chapelle de la basilique Saint-Marc de Venise. En 1650, il a été appelé par Jean-Georges Ier de Saxe en tant que compositeur et chanteur pour entrer dans la chapelle de l'électeur. En 1657, il est devenu vice-maître de chapelle à l'orchestre de la cour de Dresde sous la direction de Heinrich Schütz. En 1664, il est devenu un décorateur et machiniste au théâtre de la cour de Jean-Georges II de Saxe, puis il est devenu inspettore de la Comédie de Dresde. Trois ans plus tard, Bontempi a reçu une pension et a passé les années 1668-1671 en Italie, où il a travaillé en tant que compositeur et écrivain, mais aussi comme un historien et décorateur. En 1680, il s'est retiré de la vie publique et a vécu jusqu'à sa mort dans sa propriété près de Pérouse.

Bontempi a écrit trois opéras, un oratorio et d'autres musiques sacrées. Il a également écrit des ouvrages de théorie musicale. Lui et son co-Kapellmeister Giuseppe Peranda ont été les créateurs du premier opéra entièrement écrit en langue allemande. Leur composition conjointe Musikalisches Schauspiel von der Dafne a été créée en 1672 dans la salle de spectacle de Dresde nouvellement construite (Opernhaus am Taschenberg (en)) par l'électeur Jean-Georges II.

En 1697, Bontempi a été intronisé sur la base de son mérite à l'« Accademia degli Insensati » à Pérouse.

ŒuvresModifier

  • Il Paride (opéra en cinq actes) (, Dresde)
  • Leben und Martyrium des Heiligen Emiliano (oratorio) (1662 Dresde)
  • Musikalisches Schauspiel von der Dafne (opéra) (, Dresde)
  • Jupiter und Jo (opéra) (, Dresde); en collaboration avec Giuseppe Peranda.

ÉcritsModifier

  • Nova quatuor vocibus componendi methodus (nouvelle méthode de composition pour quatre voix) (1660 Dresde)
  • Tractus in quo demonstrantur occultae convenientiae sonorum systematis participati (1690, Bologne)
  • Historia musica, nella quale si ha piena cognitione della teorica e della practica antica della musica harmonica segondo la doctrina de' Greci (Pérouse, 1695)

Notes et référencesModifier

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Giovanni Andrea Bontempi » (voir la liste des auteurs).

BibliographieModifier

Liens externesModifier