Ouvrir le menu principal
Gilles Fabre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Formation

Gilles Fabre, né le à Blâmont (Meurthe-et-Moselle) et décédé le à Repaix (Meurthe-et-Moselle), est un peintre français.

Sommaire

Parcours d'artisteModifier

Après avoir été élève de l'École des beaux-arts de Nancy, puis de l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, il travaille dans un bureau d'études du bâtiment.

En 1970, une première exposition de ses œuvres, intitulée « En passant par la Lorraine » a lieu à Paris.

En 1980, Gilles Fabre s'établit dans le village de Repaix, où il restaure une maison lorraine qui s'appellera à partir de 1993, la « Maison du peintre ».

Membre de l'Académie de Stanislas[1] à partir de 1993, il en deviendra le président en 1999.

ŒuvresModifier

  • Rue du Dôme à Paris, 1967 (acheté par la Ville de Paris)
  • Rue Chape à Montmartre, 1968
  • Vieille brodeuse à Repaix : hommage à Jean Scherbeck (Musée Historique Lorrain à Nancy).
  • Repaix en hiver, 1991
  • La petite église, 2003
  • La cruche fleurie, 2004
  • L'olivier du Luberon, 2002
  • Et bien d'autres au long de sa carrière

Notes et référencesModifier

  1. (fr) « FABRE Gilles », sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS) (consulté le 24 octobre 2013)

SourcesModifier

  • Jean-Marie Diligent, Le village a perdu son peintre, Villages lorrains, no 120, 2007, p. 14-15
  • Gilles Fabre : 50 ans de passion, éd. Gérard Klopp, 1996, (ISBN 2-906535-08-7)

Liens externesModifier