Giles Daubeney

Giles Daubeney
Titre Baron Daubeney
(1486 - 1508)
Allégeance Tudor Rose.svg Maison Tudor
Commandement Capitaine de Calais
Conflits Guerre des Deux-Roses
Premier soulèvement cornique
Faits d'armes Rébellion de Buckingham
Bataille de Bosworth
Distinctions Ordre de la Jarretière
Autres fonctions Lord-chambellan
Biographie
Naissance
South Petherton (Somerset)
Décès (à 56 ans)
Londres
Père William Daubeney
Mère Alice Stourton
Conjoint Elizabeth Arundell
Enfants Cecily Daubeney
Henry Daubeney

Image illustrative de l’article Giles Daubeney

Giles Daubeney (), 1er baron Daubeney, était un noble, diplomate et courtisan anglais.

BiographieModifier

Il accompagne Édouard IV en 1475 lors de son expédition militaire en France, qui se termine par le traité de Picquigny. En 1477 et 1478, il est le représentant du Somerset au Parlement. Il est adoubé à la fin du règne d'Édouard.

Il assiste au couronnement de Richard III le mais rallie rapidement l'opposition en participant à la révolte du duc de Buckingham. Ses terres sont confisquées par le roi. Il s'enfuit auprès du prétendant au trône Henri Tudor en Bretagne.

Lors de l'avènement de Tudor au trône (sous le nom d'Henri VII) en 1485, ses terres lui sont rendues[1].

Le , il est envoyé en mission diplomatique auprès de Maximilien d'Autriche. Le , il assiste au couronnement de la reine Élisabeth d'York. Il négocie le traité de Medina del Campo avec les Rois catholiques en 1489. Il négocie également le traité d'Étaples avec le roi de France Charles VIII en 1492.

Il devient Lord chambellan en février 1495 après l'exécution de William Stanley.

Le , il défait le premier soulèvement cornique à Blackheath. Il arrête Perkin Warbeck le de la même année près d'Exeter.

RéférencesModifier

  1. Cokayne 1916, p. 102–5.

Liens externesModifier