Ouvrir le menu principal

Gildo De Stefano

musicien italien

BiographieModifier

Spécialisé en musique afro-américaine, il est un journaliste musical, sociologue, et critique du journal ROMA, et directeur artistique du Festival italien de ragtime. Diplômé en sociologie de communication, il collabore avec la RAI Radio Télévision depuis les années 1980, pour laquelle il a mené des programmes sur le jazz et publie régulièrement des essais sur New Music Magazine Italien édités par la RAI.

 
Sur. Silvia Costa (femme politique), président de la Commission de l'éducation et de la culture européenne, présente le livre de Gildo De Stefano à Terracina Festival du livre 2014

Il organise des cours de Civilisation Afro-Américains mais aussi des ateliers d'écriture créative dans diverses universités et conservatoires italiens, y compris San Pietro a Majella. Il est l'auteur de la seule histoire du Ragtime en italien, publiée par Marsilio Editori (Venise) en deux éditions, 1984 et 1991. Dans les années 1990, il remporte un Prix National de journalisme sous l'égide du ministère des Travaux publics pour coïncider avec l'arrivée de la présélection du prix Calvino pour des écrits littéraires inédits, et dans le 2018 reçoit le Prix Campania Felix International de Journalisme. Il collabore avec la Fondation pour l'Encyclopédie Treccani pour les voix afro-américaines, et à diverses revues internationales, comme la revue canadien CODA.

 
Gildo De Stefano a reçu le prix Giancarlo-Siani des mains du directeur du journal Il Mattino

Il est membre de l'Union Italienne des écrivains et artistes[1].

 
Gildo De Stefano reçoit le prix Campania Felix International de journalisme du Président du Jury

OuvragesModifier

Notes et référencesModifier

  1. L'Union des écrivains fondée immédiatement après la guerre, par quelques écrivains célèbres, dont Corrado Alvaro.

SourcesModifier

Liens externesModifier