Gilbert Pernoud

prêtre catholique, résistant, Juste parmi les nations, enseignant de lettres

Gilbert Pernoud, né le à La Biolle (Savoie)[1] et mort en 1978, est un prêtre catholique français. Résistant, il a aidé de nombreux Juifs et autres fugitifs à passer en Suisse. Il est reconnu Juste parmi les nations en 1987.

Gilbert Pernoud
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Distinction

BiographieModifier

Né en 1901 à La Biolle en Savoie, Gilbert Pernoud devient prêtre catholique, ordonné en 1927. Il est affecté au collège Saint-François-de-Sales, à Ville-la-Grand, en Haute-Savoie, comme enseignant[2] de lettres et d'allemand.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, avec le père Louis Favre, Raymond Boccard et d'autres prêtres[3], il profite de la proximité géographique de la Suisse pour y faire passer de nombreux Juifs, ainsi que d'autres personnes inquiétées par les Allemands et par le régime de Vichy[2]. Il donne rendez-vous aux fugitifs et les fait franchir un par un le mur du collège, à l'aide d'une échelle, et les fait passer en Suisse[2].

Les Allemands investissent l'école le , arrêtent plusieurs enseignants, les interrogent en les brutalisant. Le père Louis Favre est exécuté, les autres sont relâchés[2].

Le Père Gilbert Pernoud est décédé en 1978. L'institut Yad Vashem décerne à Gilbert Pernoud le titre de Juste parmi les nations le [2].

Notes et référencesModifier

Bibliographie et sourcesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier