Ouvrir le menu principal

Gilbert Durand

philosophe et sociologue français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durand (homonymie).
Gilbert Durand
Gilbert Durand.jpg
Gilbert Durand
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
MoyeVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Gilbert Durand ( à Chambéry – à Moye) est un universitaire et un essayiste français connu pour ses travaux sur l'imaginaire et la mythologie.

Disciple de Bachelard, il théorise une réhabilitation de l'imaginaire, pendant longtemps dévalué par la pensée occidentale et relégué au statut de "folle du logis". Son but est de montrer que l'Image et la Raison peuvent être complémentaires et de fonder une science nouvelle fondée sur la symbologie, ce qui passe notamment en littérature par l'emploi de la mythocritique et de la mythanalyse comme méthode de lecture.

L'étude des mythes est construite à travers une approche pluridisciplinaire à la croisée de l'histoire des religions, de la psychologie des profondeurs et de l'anthropologie.

Il propose une classification générale des symboles et des archétypes en deux régimes: diurne et nocturne, afin de qualifier l'imaginaire des individus, des sociétés et des civilisations.

Sommaire

BiographieModifier

Gilbert Durand naît le à Chambéry (Savoie), de parents originaire du Dauphiné[1].

Agrégé de philosophie, professeur de philosophie au Lycée Vaugelas de 1947 à 1956, puis professeur de sociologie et d’anthropologie à l'université Grenoble II.

Il est le cofondateur - avec Léon Cellier et Paul Deschamps en 1966 - et le directeur du Centre de recherche sur l'imaginaire[2]. Il fut membre du Cercle d'Eranos aux côtés de Carl Gustav Jung, Henry Corbin et Mircéa Eliade. Il fonde, avec Michel Maffesoli, en 1988, les Cahiers de l'imaginaire.

En 1940, il s'engage dans les Forces françaises libres[1]. Il devient le chef du réseau de résistance Gallia-Kasanga pour la Savoie[1]. Il est membre du 5*TM bureau de l'Armée secrète[1]. Il est résistant dans le maquis du Vercors.

Il a peint de nombreux tableaux, dont une partie fut exposée en 2016[3].

Il est franc-maçon, membre de la Grande Loge nationale française[4].

DistinctionsModifier

OuvragesModifier

  • Les Structures anthropologiques de l'imaginaire, Paris, Dunod (1re édition Paris, P.U.F., 1960).
  • Le Décor mythique de la Chartreuse de Parme, Paris, José Corti (1961)
  • L'Imagination symbolique, Paris, PUF (1re édition en 1964).
  • Sciences de l’homme et tradition. Le nouvel esprit anthropologique, Paris, Albin Michel (1re éd. Tête de feuille-Sirac, Paris, 1975).
  • Figures mythiques et visages de l’œuvre. De la mythocritique à la mythanalyse, Paris, Berg International, 1979.
  • L'Âme tigrée, Paris, Denoël, 1980.
  • La Foi du cordonnier, Paris, Denoël, 1984.
  • Beaux-arts et archétypes. La religion de l’art, Paris, P.U.F., 1989.
  • L'Imaginaire. Essai sur les sciences et la philosophie de l’image, Paris, Hatier, 1994.
  • Introduction à la mythodologie. Mythes et sociétés, Paris, Albin Michel, 1996.
  • Champs de l’imaginaire. Textes réunis par Danièle Chauvin, Grenoble, Ellug, 1996.
  • Les Mythes fondateurs de la franc-maçonnerie, Paris, Dervy, 2002.
  • Structures. Eranos I, La table ronde, 2003.
  • La sortie du XXe siècle. Introduction à la mythodologie, Figures mythiques et visages de l’œuvre, L'Âme tigrée, Un comte sous l'acacia. Réédition des quatre ouvrages, Paris, CNRS Éditions, Préface de Michel Maffesoli, 2010.

En collaboration:

  • & Simone Vierne, Le Mythe et le Mythique, Paris, Albin Michel, 1987.
  • & Sun Chaoying, Mythes, thèmes et variations, Paris, Desclée de Brouwer, 2000.

RéférencesModifier

  1. a b c et d Michel Germain, Personnages illustres des Savoie, Autre Vue, , 619 p. (ISBN 978-2-9156-8815-3), p. 213.
  2. Centre de recherche sur l'imaginaire (CRI)
  3. Association des Amis de Gilbert Durand, ‘’Catalogue de l'exposition "L'Aurore dans le Crépuscule"’’, 2016
  4. Michel Maffesoli, Le trésor caché. Lettre ouverte aux francs-maçons et à quelques autres, Paris, Éditions Léo Scheer, 2015[réf. incomplète].
  5. a b c et d Michel Germain, Personnages illustres des Savoie, Autre Vue, , 619 p. (ISBN 978-2-9156-8815-3), p. 214.
  6. Gilbert Durand sur le site Yad Vashem

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Maffesoli Michel (dir.), La Galaxie de l’imaginaire. Dérive autour de l’œuvre de Gilbert Durand, Paris, Berg International, 1980.
  • Pachter Michèle, Gilbert Durand, Sociétés, vol. 1, no 4, juin 1985.
  • Godinho Helder, « Gilbert Durand » in Thomas Joël (dir.), Introduction aux méthodologies de l'imaginaire, Paris, Ellipses, 1998, p. 140-149.
  • Laprée Raymond, La "Values Clarification" confrontée aux perspectives de Gilbert Durand sur le "polythéisme des valeurs", Thèse de doctorat présentée à la Faculté des études supérieures en vue de l'obtention du grade de Philosophiae Doctor (Ph.D.) en « théologie - sciences de la religion », Université de Montréal, 1998, 615 pages.
  • Cabin Philippe, Une cartographie de l’imaginaire : Entretien avec Gilbert Durand, Sciences humaines, janvier 1999.
  • Hachet Pascal, "La psychanalyse d'Abraham et de Torok et l'anthropologie de Gilbert Durand", dans Cryptes et fantômes en psychanalyse, Paris, L'Harmattan, 2000, p. 29-39.
  • Laprée Raymond, La psychagogie des valeurs. Symbolique et imaginaire en éducation, Montréal, Les Éditions LOGIQUES, 2000, 583 pages.
  • Eersel Patrice van, Le retour des dieux. Entretien avec Gilbert Durand, Nouvelles Clés, 30, été 2001, p. 54-59.
  • Bertin Georges, Pour l'Imaginaire, principes et méthodes, Esprit critique, vol. 4 no 2, février 2002 *
  • Xiberras Martine, Pratique de l'imaginaire. Lecture de Gilbert Durand, Laval, Presses de l'Université Laval, 2002.
  • Laprée Raymond et Christian R Bellehumeur (sous la direction de), L’imaginaire durandien - Enracinements et envols en Terre d’Amérique, ouvrage collectif (16 auteurs), Presses de l’Université Laval, Sainte-Foy (Québec) et Hermann, Paris, 2013, 269 pages.
  • Pascal Bouvier et Arlette Chemain (sous la direction de,), Gilbert Durand : De l'enracinement au rayonnement, volume collectif, éditions de l'Université de Savoie, Paris, 2016, 372 pages.

Liens externesModifier