Gianni Vermeersch

coureur cycliste belge

Gianni Vermeersch est un coureur de cyclo-cross belge né le à Roulers. Il est membre de l'équipe Alpecin-Fenix. À 29 ans, il devient le premier champion du monde de gravel de l'histoire, à l'occasion des championnats du monde de gravel 2022[1].

Gianni Vermeersch
Gianni Vermeersch lors de l'arrivée du Circuit Het Nieuwsblad espoirs 2015 qu'il a terminé troisième.
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes UCI
Principales victoires

Biographie modifier

Gianni Vermeersch naît le à Roulers en Belgique[2]. Son père, Stefaan Vermeersch, a également fait une carrière et a notamment remporté la Course des chats à trois reprises entre 1993 et 2004.

Spécialisé dans le cyclo-cross, il termine 5e du championnat du monde de cyclo-cross juniors en 2010. Il est recruté en par l'équipe continentale belge BKCP-Powerplus, il termine 10e du championnat du monde de cyclo-cross espoirs en 2012. En , il passe dans l'équipe continentale belge Sunweb-Napoleon Games. Il remporte la médaille de bronze aux championnats d'Europe de cyclo-cross espoirs. En 2014, il termine 9e du championnat du monde de cyclo-cross espoirs, ainsi que 3e du Tour de la province de Liège[2].

En , il termine septième des mondiaux de cyclo-cross[3]. Fin juin, il termine troisième du Circuit de Wallonie, puis deux semaines plus tard, début juillet, 3e du Circuit Het Nieuwsblad espoirs. Mi-juillet, il remporte les 2e et 5e étapes du Tour de la province de Liège[2]. En 2017, il gagne le Slag om Norg aux Pays-Bas.

En 2019, l'équipe Corendon-Circus obtient le statut d'équipe continentale professionnelle. Ce statut lui permet de prendre part aux classiques World Tour au côté de Mathieu van der Poel. Il prend ainsi le départ de Gand-Wevelgem (28e), du Tour des Flandres (69e) et de l'Amstel Gold Race (36e). Le 31 juillet, il remporte le prologue du Tour Alsace, disputé par équipe[4]. Il est seulement devancé par Arvid de Kleijn sur la Course des raisins le 28 août avant de terminer 5e du Grand Prix Jef Scherens le 1er septembre.

En dépit de la pandémie de Covid-19, il réalise sa meilleure saison sur route en 2020. Il se distingue dès le Tour d'Antalya, 4e du général et 2e de la deuxième étape remportée par Giovanni Lonardi. Il termine 8e du Samyn avant que la saison ne soit suspendue. S'il termine hors-délais sur les Strade Bianche à la reprise, il enchaîne les résultats par la suite, 11e du Gran Trittico Lombardo, 3e d'À travers le Hageland, 13e de la Bretagne Classic et 6e de la Course des raisins en août. En septembre, il réalise trois tops 10 sur la Semaine internationale Coppi et Bartali (4e, 6e et 7e d'étape) avant de lever les bras sur l'Antwerp Port Epic. Il a moins de réussite sur les classiques reprogrammées en fin de saison, 30e de Gand-Wevelgem mais abandonnant sur le Tour des Flandres et les Trois Jours de Bruges-La Panne.

Il passe un nouveau cap en 2021, où il joue un rôle majeur auprès de son leader Mathieu van der Poel dans les classiques. Après avoir terminé 14e des Strade Bianche remportés par van der Poel, il est 24e de Milan-San Remo, puis décroche trois tops 10 sur les classiques belges : 7e du Tour des Flandres, 9e du Grand Prix E3 et 10e de Gand-Wevelgem[5].

Palmarès sur route modifier

Par années modifier

Résultats sur les grands tours modifier

Tour d'Italie modifier

1 participation

Tour d'Espagne modifier

1 participation

Classements mondiaux modifier

  Année2014201520162017201820192020202120222023
Classement mondial739e361e979e401e81e78e208e252e
UCI Europe Tour930e445e458e173e603e320e67e65e170e nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Palmarès en cyclo-cross modifier

Palmarès en gravel modifier

Notes et références modifier

Notes modifier

Références modifier

  1. « Gianni Vermeersch décroche le premier titre de champion du monde de gravel de l'histoire », sur RTBF (consulté le ).
  2. a b et c « Fiche de Gianni Vermeersch », sur siteducyclisme.net
  3. « Championnats du Monde — Un phénomène », sur velo101.com.
  4. « Tour Alsace - Et. 1 : Classements », sur directvelo.com, (consulté le ).
  5. Belle révélation des classiques, Gianni Vermeersch ira au Giro: "Je veux progresser encore"

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :