Ouvrir le menu principal

Gianni Brera

journaliste et écrivain italien
Gianni Brera
Gianni Brera.jpg
Gianni Brera
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 73 ans)
CodognoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activités
Journaliste, écrivain, personnalité de la télévisionVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique

Giovanni Luigi Brera (San Zenone al Po, province de Pavie, - Codogno, province de Lodi, ), dit Gianni Brera, est un écrivain et journaliste italien.

Grâce à son originalité et à sa maîtrise de la langue italienne, Brera est jugé avoir influencé le journalisme sportif italien du XXe siècle plus que n'importe quel autre journaliste.

Ainsi se présentait-il lui-même dans un texte :

« 'Mon véritable nom est Giovanni Luigi Brera. Je suis né le 8 septembre 1919 à San Zenone Po, dans l'arrondissement de Pavie, et je crûs sauvage ou presque parmi les bois, les rives et les francs-bords(...). Je suis padain de rive et de plaine, de bois et de sables. Je me suis découvert fils légitime du . »

La vieModifier

Gianni Brera était le cinquième enfant du tailleur Carlo Brera et de Marietta Ghisoni. Il fréquenta le lycée scientifique (it) et ensuite l'université à Pavie, tout en pratiquant le football et la boxe.

Brera passa sa maîtrise ès Sciences politiques en 1943, pendant qu'il servait dans l'armée italienne comme lieutenant parachutiste de la Division Folgore. En 1944, poursuivi par la Gestapo à cause de son antifascisme, il se réfugia en Suisse, d'où il rentra en Italie pour se battre dans le maquis, notamment dans la Vallée d'Ossola. Comme aide-de-champs de la division Comoli, il définit le plan pour empêcher les Allemands de faire sauter le tunnel du Simplon en avril 1945. Brera se vanta toujours d'avoir traversé toute la guerre mondiale sans jamais tirer sur un autre être humain.

En 1943, Brera épousa Rina Gramegna (enseignante, 1920-2000), dont il eut quatre enfants : Franco (1944-1944), Carlo (peintre, 1946-1994), Paolo (écrivain, 1949-) et Franco (musicien, 1951-).

Démobilisé en juin 1945, Brera fut appelé par Bruno Roghi à travailler dans la rédaction de la Gazzetta dello Sport, le quotidien sportif le plus diffusé en Italie. En 1949 il en deviendra le rédacteur en chef, le plus jeune dans l'histoire italienne, après ses reportages du Tour de France.

Dans les années suivantes, Brera écrivit dans plusieurs publications, dont L'Équipe, Il Giorno, Il Giornale, Guerin Sportivo, La Repubblica et l'hongrois Népszabadság. Il s'occupa surtout de football et de cyclisme. Il publia de nombreux livres : manuels, essais, romans, récits et pièces de théâtre. Son roman le mieux connu est Il corpo della ragassa (it) (Le corps de la fille), dont Pasquale Festa Campanile tira un film-comédie.

Brera meurt le dans un accident routier à mi-chemin entre Codogno et Casalpusterlengo : une voiture venant en sens inverse et roulant à grande vitesse est entrée en collision avec sa voiture, causant la mort de Gianni Brera et de deux autres passagers.

Son styleModifier

Dans le journalisme, Brera créa un style innovatif, fondé sur sa veine littéraire. Il incorpora à ses écrits de nombreux mots empruntés à l'étranger (il parlait français, allemand et espagnol) ou aux langues régionales italiennes, notamment au lombard (une langue celto-romande proche de l'arpetan et de l'occitan). Il créa lui-même beaucoup de néologismes, dont un qui passa dans bien d'autres langues (libero pour un rôle particulier de joueur de football). Brera fut appelé Il Gran Lombardo (le grand Lombard) comme autrefois Carlo Alberto Pisani Dossi e Carlo Emilio Gadda.

PostéritéModifier

L'Arena Civica de Milan, érigée par Napoléon 1er au début du XIXe siècle, a reçu son nom en 2003.

BibliographieModifier

  • Atletica leggera. Scienza e poesia dell'orgoglio fisico, Milan, Sperling & Kupfer, 1949.
  • Il sesso degli Ercoli, Milan, Rognoni, 1959.
  • Io, Coppi, Milan, Vitagliano, 1960.
  • L'avocatt in bicicletta, Milan, 1954, paru avec le titre Addio bicicletta, Milan, Longanesi, 1964. Puis: Milan, Rizzoli, 1980; Milan, Baldini & Castoldi, 1997.
  • Atletica leggera. Culto dell'uomo (avec G. Calvesi), Milan, Longanesi, 1964.
  • I campioni vi insegnano il calcio, Milan, Longanesi, 1965. Puis: Milan, Booktime, 2008.
  • Coppa del mondo 1966. I protagonisti e la loro storia, Milan, Mondadori, 1966.
  • Il corpo della ragassa, Milan, Longanesi, 1969. Puis: Milan, Baldini & Castoldi, 1996; Treviso, Editing, 2006.
  • Il mestiere del calciatore, Milan, Mondadori, 1972. Puis: Milan, Booktime, 2008.
  • La pacciada. Mangiarebere in pianura padana (avec G. Veronelli), Milan, Mondadori, 1973.
  • Po, Milano, Dalmine, 1973.
  • Il calcio azzurro ai mondiali, Milan, Campironi, 1974.
  • Incontri e invettive, Milan, Longanesi, 1974.
  • Introduzione alla vita saggia, Milano, Sigurtà Farmaceutici, 1974.
  • Storia critica del calcio italiano, Milan, Bompiani, 1975.
  • L'Arcimatto, Milan, Longanesi, 1977.
  • Naso bugiardo, Milan, Rizzoli, 1977. Puis avec son titre original La ballata del pugile suonato, Milan, Baldini & Castoldi, 1998; Milan, Booktime, 2008.
  • Forza azzurri, Milan, Mondadori, 1978.
  • 63 partite da salvare, Milan, Mondadori, 1978.
  • Suggerimenti di buon vivere dettati da Francesco Sforza pel figliolo Galeazzo Maria, Publié par la Municipalité de Milan, 1979.
  • Una provincia a forma di grappolo d'uva (avec Paolo Brera), Milan, Istituto Editoriale Regioni Italiane, 1979.
  • Coppi e il diavolo, Milan, Rizzoli, 1981. Puis: Milan, Baldini&Castoldi (ISBN 88-8089-071-9), 1996
  • Gente di risaia, Aosta, Musumeci, 1981.
  • Lombardia, amore mio, Lodi, Lodigraf, 1982.
  • L'arciBrera, Como, Edizioni "Libri" della rivista "Como", 1990.
  • La leggenda dei mondiali, Milan, Pindaro, 1990.
  • Il mio vescovo e le animalesse, Milano, Bompiani, 1984. Puis: Milan, Baldini & Castoldi, 1993.
  • La strada dei vini in Lombardia (avec G. Pifferi and E. Tettamanzi), Como, Pifferi, 1986.
  • Genoa, amore mio, Milan, Ponte alle Grazie, 1992.
  • Storie dei Lombardi, Milan, BookTime, 2011.
  • L'Arcimatto 1960-1966, Milan, Baldini & Castoldi, 1993.
  • La bocca del leone (l'Arcimatto II 1967-1973), Milan, Baldini & Castoldi, 1995.
  • La leggenda dei mondiali e il mestiere del calciatore, Milan, Baldini & Castoldi, 1994.
  • Il principe della zolla (a cura di Gianni Mura), Milan, Il Saggiatore, 1994.
  • L'Anticavallo. Sulle strade del Tour e del Giro, Milan, Baldini & Castoldi, 1997.
  • Caro vecchio balordo. La storia del Genoa dal 1893 a oggi (a cura di Fabrizio Calzia), Gênes, De Ferrari, 2005.
  • Un lombardo nel pallone, Milan, Excogita 2007
  • Il più bel gioco del mondo, Milan, BUR (Biblioteca Universale Rizzoli), 2007.
  • L'abatino Berruti, Milano, BookTime, 2009.
  • Suggerimenti di Francesco Sforza al figlio Gian Galeazzo, Milano, BookTime, 2009.
  • Brambilla e la Squaw, avec une note de Paolo Brera. Milan, Sperling & Kupfer, 2012.
  • Introduzione alla vita saggia, avec une préface de Carlo Verdone, Bologna, Il Mulino, 2014.

Liens externesModifier