Gianfranco Micciché

politicien italien

Gianfranco Micciché
Illustration.
Gianfranco Micciché, en .
Fonctions
Président de l'Assemblée régionale sicilienne
En fonction depuis le
(2 ans, 3 mois et 14 jours)
Prédécesseur Giovanni Ardizzone

(2 ans et 23 jours)
Prédécesseur Guido Lo Porto
Successeur Francesco Cascio
Ministre pour le Développement et la Cohésion territoriaux

(1 an et 24 jours)
Président du Conseil Silvio Berlusconi
Gouvernement Berlusconi III
Prédécesseur Enrico La Loggia
Successeur Linda Lanzillotta
Député de la République italienne

(4 ans, 10 mois et 19 jours)
Élection 13-14 avril 2008
Législature XVIe
Groupe politique PdL (2008-11)
Mixte (Italie) (2011-13)

(12 ans, 5 mois et 12 jours)
Élection 27 mars 1994
Réélection 21 avril 1996
13 mai 2001
9-10 avril 2006
Législature XIIe, XIIIe, XIVe et XVe
Groupe politique FI
Successeur Ida D'Ippolito
Biographie
Date de naissance (65 ans)
Lieu de naissance Palerme, Sicile (Italie)
Nationalité Italienne
Parti politique FI (1994-2009)
PdL (2009-10)
FdS (2010-11)
GS (2011-13)
FI (depuis 2013)
Profession Entrepreneur

Gianfranco Micciché (parfois, Miccichè) (né le à Palerme) est une personnalité politique italienne.

BiographieModifier

Gianfranco Micciché devient dirigeant de Publitalia '80, une société de Silvio Berlusconi en 1984, d'abord à Palerme, puis à Brescia. Il devient coordinateur de Forza Italia en Sicile en 1993 et est élu député en 1994. Il devient secrétaire d'État aux Transports et à la Navigation dans le premier gouvernement Berlusconi. Il devient ministre-adjoint à l'Économie et aux Finances, avec une délégation pour le Développement du Mezzogiorno. Il devient ministre en 2005 pour le Développement et la Cohésion du territoire. En juillet 2006, il est élu président de l'Assemblée régionale sicilienne (2006-2008) et secrétaire d'État chargé du CIPE, comité interministériel pour la programmation économique dans le gouvernement Silvio Berlusconi IV, depuis le . En 2010, il crée Forza del Sud, un parti politique composé de dix parlementaires (7 députés, 3 sénateurs). Lors des élections anticipées sicilienne d', il ne termine qu'en quatrième position, à la tête de Grande Sud et avec l'appui du Mouvement pour les autonomies, avec 15 % des voix.

Il redevient secrétaire d'État du gouvernement Letta le et en démissionne en avec la fondation de Forza Italia. Lors des élections européennes de 2014, il est battu avec la liste Forza Italia bien que tête de liste en Italie insulaire. Il siège cependant de manière éphémère au Parlement européen entre juillet et [1].

Notes et référencesModifier

  1. « Gianfranco Micciché », sur Europarl (consulté le 26 janvier 2019).