Giambattista Nolli

architecte et graveur à Rome

Giambattista Nolli, né en 1692 ou 1701 à Côme[réf. nécessaire] et décédé en 1756 à Rome est un architecte et cartographe italien.

Giambattista Nolli
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 55 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Enfant
Carlo Nolli (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
La Nuova Topografia di Roma (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nuova Pianta di Roma, 1748. Version réduite gravée par Piranèse.

BiographieModifier

Giambattista Nolli débute comme géomètre dans le nord de l'Italie. Il participe à la réalisation du cadastre du Duché de Milan entre 1722 et 1724 et à la mesure du duché de Savoie de 1728 à 1731[1]. Il s'établit à Rome à partir de 1735[1].

Il est l'architecte de l'Église Santa Dorotea dans Trastevere (1751–1756) et l'Église Sant'Alessio sur l'Aventin (1743).

Le grand plan de RomeModifier

Il est surtout connu par un grand plan de Rome, dont il entreprend le relevé en seulement deux ans (1736-1738) à la demande de trois érudits romains, Diego Revillas, Antonio Baldani et Alessandro Gregorio Capponi[1]. Le plan est gravé et publié sous le titre de Nuova Pianta di Roma, en 1748, en 16 feuilles in-folio et 16 in-4°.

Ce plan dit Plan de Nolli, , d'une très grande exactitude, a servi de référence à la cartographie romaine jusque dans les années 1970. Il en donna lui-même une réduction la même année, en collaboration avec Piranèse. Le plan Nolli a pour particularité de représenter le plan intérieur de tous les édifices importants à accès public. Il propose également une reconstitution de l'emprise au sol de certains monuments antiques.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Gady, Alexandre et Pérouse de Montclos, Jean-Marie., De l'esprit des villes : Nancy et l'Europe urbaine au siècle des lumières, 1720-1770 : Musée des beaux-arts de Nancy, 7 mai-22 août 2005, Versailles, Artlys, , 398 p. (ISBN 285495243X et 9782854952438, OCLC 60513487, lire en ligne)


AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • (it) M. Bevilacqua, Roma nel secolo dei lumi. Architettura, erudizione, scienza nella pianta di G. B. Nolli «Celebre geometra», Electa Napoli, 240 p.
  • Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Giambattista Nolli » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, (lire sur Wikisource)
  • Alexandre Gady et Jean-Marie Perouse de Montclos, De l'Esprit des villes. Nancy et l'Europe urbaine au siècle des Lumières (1720-1770), Versailles, Artyls, , 398 p. (ISBN 285495243X), p. 135, 345.

Liens externesModifier