Ouvrir le menu principal

Giacomo Rondinella

chanteur et acteur italien
Giacomo Rondinella
Giacomo Rondinella.JPG
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Giacomo Rondinella et Maria Fiore dans le film Città canora (1953)

Giacomo Rondinella, né à Messine le et mort à Fonte Nuova le , est un chanteur et acteur italien[1].

BiographieModifier

Giacomo Rondinella est né à Messine. Fils d'un couple de napolitains, acteurs et chanteurs, il commence une carrière de chanteur après la Seconde Guerre mondiale, après avoir renoncé à une carrière militaire et une carrière comme un boxeur[2],[3].

Début 1944, il remporte un concours de variétés pour débutants « Nouvelles voix » organisé par Radio Napoli, et devient rapidement une vedette de la « Canzone Napoletana » (Chanson napolitaine)[2],[3].

Giacomo Rondinella, ami de Totò et d'Eduardo De Filippo, a notamment enregistré la chanson « Malafemmena », morceau composé et mis en musique par Totò en 1951. Il a également une carrière prolifique comme acteur de théâtre et de cinéma, avec un pic dans la première moitié des années 1950. Son jeune frère Luciano a également eu une carrière d'acteur et de chanteur[2],[3].

DiscographieModifier

78 toursModifier

  • 1951 : Luna rossa / Me so 'mbriacato 'e sole (Fonit, 13525)
  • 1951 : Luna rossa / Anema e core (Fonit, 13633)
  • 1951 : Malafemmena / Che m'ha saputo fà stu quarto 'e luna (Fonit, 13657)
  • 1951 : I pensieri volano / Una bottiglia di cognac (Fonit, 13662)
  • 1951: Bimba gelosa / Il valzer del '900 (Fonit, 13663)
  • 1951 : Vostra bellezza / Nostalgia di Roma (Fonit, 13664)
  • 1952: Aggio perduto 'o suonno / Nun si 'na femmena (Fonit, 13858)
  • 1952 : Femmina / Aggio perduto 'o suonno (Fonit, 13907)
  • 1954: Serenata embè / Ddoje lacreme (Fonit, 14605)
  • 1956: A palummella / Suspiranno 'na canzone (Fonit, 15364)
  • 1956 : Nun t'addurmì / Suspiranno 'na canzone (Fonit, 15367)
  • 1956: Guaglione / Chella llà (Fonit, 15387)

25 cmModifier

45 toursModifier

  • 1956 : Piccerella / Guaglione (Fonit, SP 30051)
  • 1956 : Nun t'addurmì / Dincello tu (Fonit, SP 30052)
  • 1956 : Suspiranno 'na canzone / Na voce 'na chitarra e 'o poco 'e luna (Fonit, SP 30053)
  • 1956 : Sciummo / Aggio perduto 'o suonno (Fonit, SP 30057)
  • 1958: Tiempe belle / Gina mia (Fonit, SP 30227)
  • 1958 : Giulietta e Romeo / O calippese napulitano (Fonit, SP 30306)
  • 1958 : A resatella / Va, musica d'amore (Fonit, SP 30393)
  • 1961: E aspetto a tte / Ce steva na vota (Fonit, SP 30955)
  • 1961 : Serenella / Tu si comme 'na palummella (Fonit, SP 30984)
  • 1962: Il nostro amore / Il bacillo dell'amore (Fonit, SP 31038)
  • 1964: So' turnato cu tte / Schiavone (RCA Italiana, PM45-3283)
  • 1968: Meno 10 meno 5 meno 4 meno 3 / Amalfi (Cja records, CQ 1600)
  • 1968 : Mo levo o nun mo levo / Sì tu (Cja records, CQ 1601)
  • 1968 : Guappetella / Voglio a tte! (Hello, HR 9011)
  • 1969: Giuvanne simpatia / Canzuncella 'mbriaca (Storm 4043)

FilmographieModifier

Notes et référencesModifier

  1. (it) « Morto_giacomo_rondinella_voce_di_malafemmena », Repubblica.it du 26 février 2015
  2. a b et c (it) Enrico Lancia, Roberto Poppi, Dizionario del cinema italiano: Gli artisti. Gli attori dal 1930 ai giorni nostri, Gremese Editore, (ISBN 8-8844-0269-7)
  3. a b et c (it) Eddy Anselmi, Festival di Sanremo: almanacco illustrato della canzone italiana, Panini Comics, (ISBN 8-8634-6229-1)

Liens externesModifier