Ouvrir le menu principal

Gesves

commune de Namur, Belgique

Gesves
Gesves
Panorama bucolique
Blason de Gesves
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Namur Province de Namur
Arrondissement Namur
Bourgmestre Martin Van Audenrode (PS)
(RPG plus)
Majorité RPG plus
Sièges
ECOLO
GEM
RPG plus
19
3
9
7
Section Code postal
Gesves
Faulx-les-Tombes
Haltinne
Mozet
Sorée
5340
5340
5340
5340
5340
Code INS 92054
Zone téléphonique 083 - 081 (au nord de Gesves)
Démographie
Gentilé Gesvois(e)
Population
– Hommes
– Femmes
Densité
7 210 ()
49,79 %
50,21 %
111 hab./km2
Pyramide des âges
– 0–17 ans
– 18–64 ans
– 65 ans et +
()
25,54 %
61,48 %
12,98 %
Étrangers 1,71 % ()
Taux de chômage 10,61 % (octobre 2013)
Revenu annuel moyen 13 687 €/hab. (2011)
Géographie
Coordonnées 50° 24′ nord, 5° 04′ est
Superficie
– Surface agricole
– Bois
– Terrains bâtis
– Divers
64,92 km2 (2005)
57,20 %
30,61 %
10,80 %
1,39 %
Localisation
Localisation de Gesves
Situation de la commune au sein de l'arrondissement et de la province de Namur

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Gesves

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Gesves
Liens
Site officiel gesves.be

Gesves [ʒɛːv][1] (en wallon Djeve) est une commune francophone de Belgique située en Région wallonne dans la province de Namur, ainsi qu'une localité où siège son administration.

« Le pays où l'eau fait chanter la pierre. »

GéographieModifier

À Gesves, pays du cheval, le cadre naturel est un patrimoine essentiel et varié, c'est sa richesse. On y trouve de profondes vallées boisées et sombres (le Samson entre Gesves et Faulx), de grandes étendues, couvertes de riches cultures (la campagne du Barsy, entre Gesves et Sorée), de petits terroirs cernés par la forêt ressemblant à des oasis (Strud), des canyons étroits mais garnis de maisons en pierre bleue(Goyet)... L'entité compte cinq villages: Gesves, Faulx-les-Tombes, Sorée, Mozet, Haltinne (et les hameaux de Goyet, Strud, Gramptinne et Haut-Bois) réunis depuis la fusion de communes en 1976. Chaque village, excepté Sorée, possède au moins un château. Entre Faulx-les-Tombes et Gesves - sur le Samson - se trouve l'ancienne abbaye de Grandpré. Les rivières qui s'écoulent de par les différents villages sont le Samson et le Houyoux qui sont des affluents de la Meuse.

HéraldiqueModifier

 
La ville possède des armoiries qui lui ont été octroyées le 3 novembre 1931 et confirmées le 26 novembre 1981. Les anciennes armoiries sont dérivées de celles des plus anciens seigneurs de Gesves connus et furent colorisées pour Daniel de Gesves en 1357. La famille a dirigé le domaine jusqu'en 1574.

En 1931, les armoiries étaient blasonnées : D'azur semé de croisettes recroisettées d'or à la croix du même brochant sur le tout. L'actuel est celui de 1981. Les armoiries actuelles combinent les anciennes au premier et quatrième quartier et les anciennes armoiries de Mozet en 2 et 4.

Ces dernières avaient été octroyées à l'ancienne commune de Mozet le 8 décembre 1952. Elles étaient blasonnées : D'argent à la bande de gueules chargée de trois étoiles d'or.
Blasonnement : Ecartelé: aux 1 et 4 d'azur semé de croisettes recroisettées d'or à la croix du même brochant, aux 2 et 3 d'argent à la bande de gueules chargée de trois étoiles d'or à cinq rais.
Source du blasonnement : Heraldy of the World.



Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Gesves
Andenne
Namur   Ohey
Assesse - Hamois Havelange

Population et évolution de son chiffreModifier

Au , la population totale de la commune était de 7 191 habitants (3 593 hommes et 3 598 femmes). La superficie totale est de 64,92 km2 ce qui donne une densité de population de 110,77 habitants par km2[2].

 

Les chiffres des années 1846, 1900 et 1947 tiennent compte des chiffres des anciennes communes fusionnées.

  • Source : DGS - Remarque: 1806 jusqu'à 1970=recensement; depuis 1971=nombre d'habitants chaque 1er janvier[3]

HistoireModifier

La commune présente de nombreux sites témoins d'une occupation humaine préhistorique, dont les grottes de Goyet, associées aussi à une faune ancienne. Le plus ancien insecte fossilisé connu a par ailleurs été trouvé dans une carrière de Strud. Dans le même gisement, récemment redécouvert après un siècle dans les collections de l'Université de Liège, Max de Strud, fossile d'un tétrapode vieux de 350 millions d'années. Ce fossile représente un chaînon « manquant » entre la vie aquatique et la vie terrestre.

L’histoire du château de Gesves débute au XIVe siècle lorsque, dans un but militaire, Evrard de Bolland, Seigneur de Gesves, fait édifier une tour de défense ronde sur le site d'une boverie de la vallée du Samson, connue depuis le Xe siècle. Après sa mort, sa famille construit une maisonnette fortifiée et entourée de douves. Cette tour a été un temps recouverte d’une toiture en bulbe. En ce début de XXIe siècle, la tour existe encore.

  • La demeure fortifiée a été transformée au cours du temps. Elle devient d’abord au XVIIe siècle, une sorte de résidence de plaisance avec un plan en L et une tourelle carrée en son centre. En 1870, son propriétaire la transforme à nouveau. La profondeur du bâtiment est doublée, la façade adaptée aux conventions néo-gothiques y compris l’ajout de deux tourelles. L’ensemble est ceint par un mur et des grilles. On voit encore dans le domaine les tours carrées, reliquat de la ferme.

Propriétaires successifs par achat, succession ou mariage :

  • XIVe siècle : Evrard de Bolland
  • Début XVIIe siècle : famille Veneyken
  • fin XVIIe siècle : Nicola de Jaquier
  • XVIIIe siècle : famille Chabot
  • Fin XVIIIe siècle : famille Baillet puis van den Berghe de Limminghe, Le Vingne et Comte Houtart

Le territoire de la commune compte deux mémoriaux aux pilotes de la Royal Air Force. L'un d'eux commémore l'équipage d'un Lancaster JI-C de la 514e escadrille, abattu le 18 novembre 1943. Il a été érigé le 18 novembre 2000.

RessourcesModifier

  • Gesves est connu par son haras et son école d'équitation.
  • Une dizaine de fermes sont actives sur le territoire de la commune.
  • Des producteurs indépendants produisent du miel et du fromage.
  • Une coopérative fait brasser une bière ("La Blonde", "La Rousse" et "La Brune" de Gengeavia)[4].
  • Des hébergements touristiques sont présents à Gesves, Mozet, Haltinne, Faulx-les-Tombes, Sorée.
  • Le patro de Gesves dirigé par Martin Alberty.

PersonnalitésModifier

NotesModifier

  1. Jean-Marie Pierret, Phonétique historique du français et notions de phonétique générale, Louvain-la-Neuve, Peeters, (lire en ligne), p. 105.
  2. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/stat-1-1_f.pdf
  3. http://www.ibz.rrn.fgov.be/fileadmin/user_upload/fr/pop/statistiques/population-bevolking-20190101.pdf
  4. « Bières Gengeavia | Gengeavia », sur gengeavia.be (consulté le 28 février 2017)
  5. « Fromagerie du Samson », sur Fromagerie du Samson (consulté le 28 février 2017)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier