Gervaise de Dinan

Gervaise de Dinan
Détail gisant Gervaise de Dinan - Abbatiale de Léhon.jpg
Biographie
Décès
Famille
Père
Mère
Clemence de Fougeres (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Enfants
Jeanne de Mayenne (d)
Marguerite de Mayenne (d)
Isabelle de Mayenne (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Gervaise de Dinan, née vers 1190 et morte en 1238, est une aristocrate française, dame de Dinan-Bécherel de 1197 à 1238.

BiographieModifier

Gervaise de Dinan est la fille unique d'Alain de Vitré, dit de Dinan, seigneur de Dinan, mort en 1197, et de Clémence de Fougères. Elle hérite de la seigneurie de Dinan-Bécherel qui comprend également Léhon et Ringwood en Angleterre à la mort de son père, et gère son patrimoine avec ses trois conjoints successifs [1]:

En mai 1234, elle donne aux moines de l'abbaye Notre-Dame du Tronchet en la personne de l'abbé, Jean, les maisons avec jardins adjacents de Godefroy de Querliens (Geoffroi de Crehen) et celle de Raoul Querquedri, qui était située près du puits et était de la place de Gourmil. Elle exempta l'abbaye de tout droit coutumier, mais spécifia par prudence que chaque maison n'aurait qu'un locataire[2].

SourcesModifier

  • Peter Meazey, Dinan au temps des Seigneurs édition de la Plomée, Guingamp, 1997, (ISBN 2912113008)
  • Frédéric Morvan La Chevalerie bretonne Presses Universitaires de Rennes, Rennes 2009 (ISBN 9782753508279), « Généalogie n°16 Les seigneurs de Dinan ».

Notes et référencesModifier

  1. Frédéric Morvan Les Chevaliers bretons. Entre Plantagenets et Capétiens du milieu XIIe siècle au milieu du XIIIe siècle éditions Coop Breizh, Spézet 2014 (ISBN 9782843466700) « Généalogie des Vitré » p. 290
  2. Michel Pelé, Les édifices religieux dolois, les Bénédictins du Tronchet, Combourg, Rennes, 1975-2009, p. 5.