Gershom

personnage biblique

Gershom ou Guershom (hébreu : גֵּרְשֹׁם, jeu de mots avec l’hébreu : גר שם, « ger sham », « étranger en ces lieux »), en latin Gersam, est le fils aîné de Moïse et de Séphora, fille de Jethro, le prêtre des Madianites[1]. Né dans le pays de Madian, le rédacteur biblique réalise un jeu de mots avec le terme hébraïque « étranger » pour rappeler que, comme son père, il est émigré en terre étrangère, faisant référence à la communauté égyptienne d'adoption de Moïse[2].

Guershom
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Père
Mère
Enfant
Shebuel (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Dans la troisième scène au premier plan à droite de la fresque du Pérugin, Le Voyage de Moïse en Égypte, Séphora, le couteau à la main, circoncit Guershom.

Récit bibliqueModifier

Moïse, étant adopté par la fille du pharaon égyptien, n'a pas subi le rite de la circoncision. À cette faute est attribuée la maladie qui le met en danger de mort. Aussi quand Séphora pratique la circoncision sur son fils, elle jette le prépuce coupé de Gershom sur les pieds de son mari[3], réalisant ainsi sur Moïse une circoncision par procuration[4].

Selon le Livre des Juges, Gershom a un fils, Yehonatân (Jonathan), dont les descendants sont les prêtres pour la tribu des Danites, jusqu’à l’époque de la déportation du pays[5]. Le texte massorétique en fait le fils de Manassé. Le scribe massorète ajoute la lettre suspendue nun entre les deux premières lettres du nom de Moïse pour substituer Manassé à Moïse. Il réalise une correction dogmatique pour faire lire « Jonathan, fils de Gershom, fils de Manassé » et non plus « Jonathan, fils de Gershom, fils de Moïse ». Les massorètes étaient en effet scandalisés que la descendance mosaïque ait pu servir la tribu de Dan frappée d'apostasie. La Septante et la Vulgate reprennent cette correction dogmatique[6].

Gershom est un lévite[7], sans doute un personnage qui s'est réclamé de la descendance mosaïque et que le rédacteur biblique a voulu rattacher à la tradition plus ancienne du Livre des Juges[8].

Notes et référencesModifier

  1. Ex 2,22 dans la Bible Segond, Exode 2:22 dans la Bible du Rabbinat.
  2. Frédéric Boyer, Jean-Pierre Prévost, Marc Sevin, La Bible, Bayard, , p. 145
  3. Ex 4,24-25 dans la Bible Segond, Exode 4:24 dans la Bible du Rabbinat.
  4. André-Marie Gérard, Dictionnaire de la Bible, Robert Laffont, , p. 1290
  5. Jg 18,30 dans la Bible Segond.
  6. Roland de Vaux, Les Institutions de l'Ancien Testament. Institutions militaires. Institutions religieuses, Éditions du Cerf, , p. 218
  7. Jg 19,1 dans la Bible Segond.
  8. Thomas Römer, La Naissance de Moïse. Moïse chez les Madianites, chaire des Milieux bibliques du Collège de France, 20 mars 2014, 7 minutes 30 secondes.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier