Ouvrir le menu principal

Germaine Poliakov

enseignante de musique française, survivante de la Shoah
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Poliakov.
Germaine Poliakov
Portrait de Germaine Poliakov
Germaine Poliakov en 1961.
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (100 ans)
à Constantinople (Empire ottoman)
Nationalité Française
Conjoint Léon PoliakovVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession Enseignante de musique
Distinctions Chevalier de l'ordre national du Mérite (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Germaine Poliakov (née Germaine Rousso le à Istanbul), épouse de l'historien Léon Poliakov, est une enseignante de musique française, survivante de la Shoah.

Éléments biographiquesModifier

Germaine Rousso est née le 15 décembre 1918 à Istanbul (alors nommée Constantinople), en Turquie. Sa famille émigre en France quand elle est âgée de deux ans[1].

Seconde Guerre mondialeModifier

Elle survit à Beaulieu-sur-Dordogne (Corrèze) à la Shoah[2],[3],[4], où elle est monitrice[5] d'une colonie cachée d'enfants juifs, qui du coup survivront, donnant dans le même temps naissance à trois de ses enfants nés en 1942, 1943 et 1944[6],[1],[7].

MusicienneModifier

Germaine Poliakov fonde la chorale Accord à Massy dans l'Essonne en 1960[8].

FamilleModifier

En 1947, elle épouse, en secondes noces, l'historien Léon Poliakov. Il est mort à Orsay en 1997[9],[10],[11].

ŒuvresModifier

HonneursModifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Eliel Markman, Germaine Poliakov-Rousso : une vie engagée, chez l'auteur, 2012 (notice Rachel).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :