Gerald E. Sacks

(Redirigé depuis Gerald Sacks)

Gerald Enoch Sacks (né en 1933 à Brooklyn) est un mathématicien logicien américain qui travaille principalement en théorie de la récursion.

Gerald E. Sacks obtient un Ph. D. en 1961 sous la direction de John Barkley Rosser à l'université Cornell (« On Suborderings of Degrees of Recursive Unsolvability »[1]). À partir de 1962 il est professeur assistant, puis professeur associé à l'université Cornell. En 1961/62 et aussi en 1974/75 il est à l'Institute for Advanced Study. À partir de 1967 il est professeur au Massachusetts Institute of Technology (depuis 2006 il est professeur émérite[2]) et en même temps depuis 1972 professeur à l'université Harvard. Il est professeur invité au Caltech (en 1983/84) et à l'université de Chicago (en 1988/89).

En 1966/67 Gerald E. Sacks est Guggenheim Fellow et en 1979 Senior Fulbright-Hayes Scholar. Il est, en 1970, conférencier invité au Congrès international des mathématiciens à Nice (Recursion in objects of finite type) et en 1962 à Stockholm (Recursively enumerable degrees).

Parmi ses élèves, il y a Harvey Friedman, Sy Friedman, Leo Harrington, Richard A. Shore, Theodore A. Slaman, Stephen G. Simpson (de), Lenore Blum, R. W. Robinson (professeur à l'université de Georgie).

Sacks a principalement travaillé en théorie de la récursion. Son théorème de densité dit que les degrés de Turing récursivement énumérables sont denses[3]. Une méthode de forcing, basé sur les ensembles parfaits[4], porte son nom (le forcing de Sacks)[5],[6].

PublicationsModifier

  • Degrees of unsolvability, Princeton University Press, (1re éd. 1963), 174 p. (ISBN 978-0-691-07941-7, lire en ligne).
  • Saturated Model Theory, World Scientific, , 2e éd. (1re éd. 1972 Benjamin).
  • Higher Recursion theory, Springer, .
  • Selected Logic Papers, World Scientific, .
  • Mathematical Logic in the 20th Century, World Scientific, .

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Gerald Enoch Sacks », sur le site du Mathematics Genealogy Project
  2. « Professor Gerald Sacks Retires from MIT », Integral: News from the Mathematics Department at MIT, , p. 6.
  3. Gerald E. Sacks, « The recursively enumerable degrees are dense », Annals of Mathematics, vol. 80,‎ , p. 300-312 (DOI 10.2307/1970393,).
  4. (en) Lorenz J. Halbeisen, Combinatorial Set Theory : With a Gentle Introduction to Forcing, London/New York, Springer, coll. « Springer Monographs in Mathematics », , 453 p. (ISBN 978-1-4471-2173-2, lire en ligne), p. 380–381.
  5. Gerald E. Sacks, « Forcing with perfect closed sets », dans Axiomatic Set Theory (Proc. Sympos. Pure Math. Vol. XIII, Part I), Los Angeles, Amer. Math. Soc., Providence, R.I., (Math Reviews 0276079), p. 331-355.
  6. Robert I. Soare, Recursively Enumerable Sets and Degrees : A Study of Computable Functions and Computably Generated Sets, Springer, coll. « Perspectives in Mathematical Logic », , 437 p. (ISBN 978-3-540-15299-6, lire en ligne), p. 245.

Liens externesModifier