Ouvrir le menu principal

Geotrupes stercorarius

espèce de coléoptères

Géotrupe du fumier

Geotrupes stercorarius, le géotrupe du fumier, est une grande espèce d'insectes de coléoptères de la famille des Geotrupidae, noir à reflets verts, bleus ou violacés, qui peut être trouvé sur des bouses fraîches, crottins de chevaux et crottes de différents animaux.

DescriptionModifier

Son corps est trapu, arrondi, bombé. Le pronotum est lisse. Les élytres noirs ont des reflets bleuâtres, et sont striés. La face inférieure de l'animal est bleue ou vert métallique. Les tibias sont larges et dentés (particulièrement les antérieurs). L'insecte est notamment caractérisé par un flagelle lamelliforme du dernier article de ses antennes. Il mesure 15 à 20 mm.

Fréquent, mais solitaire, on peut le trouver déambulant lourdement sur les chemins et, en troupes nombreuses, notamment sur des excréments ou des champignons en putréfaction.

Mâle et femelle creusent sous les excréments, principalement de mammifères, jusqu'à les enfouir plus ou moins, puis la femelle pond ses œufs sur la matière stercorale dont les larves et les imagos se nourriront, et où les larves hiberneront. L'éclosion de l'imago aura lieu l'année suivante.

ÉcologieModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Scatophage, il joue un rôle majeur dans le recyclage des excréments, la matière morte et la dissémination de spores de champignons et bactéries du sol. Il entretient la fertilité des pâturages, mais peut être victime des traitements pesticides (antiparasitaires, de type Ivermectine) donnés aux animaux. Une seule bouse pouvant tuer jusqu'à 5 000 coléoptères selon certains auteurs. Les traitements pesticides peuvent également affecter la ponte (malformation des œufs). Le Bousier est la proie favorite de nombreux oiseaux comme la Pie-grièche écorcheur, si un oiseau consomme un individu affecté par les traitements pesticides, il peut en mourir. Il semble assez maladroit au sol, mais peut voler, à l'aube et au crépuscule par temps chaud en été ; il n'est pas réputé parcourir de grandes distances et pourrait également souffrir de la fragmentation des milieux naturels ainsi que de déchets comme les bouteilles de verre.

DistributionModifier

Europe. Surtout en plaine, territoires peuplés de grands animaux (cerfs, chevreuils, accessoirement chevaux de randonnées, etc. ou de plus petits mammifères (lapins...).

Période de visibilité des adultesModifier

Facilement observables d'avril à septembre.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :