Gueorgui Konstantinovitch Totibadze

artiste peintre géorgien et artiste graphique

Georgy Konstantinovich Totibadze (en géorgien : გოგი კონსტანტინეს ძე თოთიბაძე), né le à Tbilissi et mort le à Tbilissi est un peintre géorgien. Il était membre correspondant de l'Académie des Beaux-Arts de L'URSS (ru) de 1975 à 2010[1],[2].

Georgy Konstantinovich Totibadze
Image dans Infobox.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
TbilissiVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
გოგი კონსტანტინეს ძე თოთიბაძეVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Formation
Maître
Ucha Japaridze (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Beau-parent
Conjoint
Tsisana Tatishvili (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Distinctions
Artiste Honoré de la RSS de Géorgie et Artiste du peuple de la RSS de Géorgie
Œuvres principales
Tamada, Polychronion, Portrait de M. Kavtaradze etc.
signature de Gueorgui Konstantinovitch Totibadze
signature

BiographieModifier

Jeunesse et carrièreModifier

Georgy Totibadze est né le à Tbilissi[1],[2]. Il résidait au 11 rue Zandoukeli à Tbilissi avec ses parents et sa sœur Nana. Son père, Konstantin Antonovich Totibadze, était professeur de physique et sa mère, Elena Khundadze, était professeur de langue géorgienne dans l’enseignement secondaire.

En 1947, Georgy commence ses études à l’Académie des beaux-arts de Tbilissi avec le professeur Ucha Japaridze (en)[1], avant de recevoir son diplôme d’artiste en 1953. En 1959, il obtient le titre de professeur et crée son propre atelier. Il deviendra recteur de l’Académie des beaux-arts de Tbilissi de 1972 à 1982, puis devient membre de l’Académie des Beaux-Arts de L'URSS (ru) en 1975[1],[2].

Il décède le et repose actuellement au Panthéon de Didube à Tbilissi.

Vie PersonnelleModifier

Sa première épouse est Nana Apollonovna Kutateladze (1946-2015), fille d'Apollon Kutateladze. Ses enfants sont Georgy Totibadze et Konstantin Totibadze, tous deux artistes peintres[3],[4] et Maria Totibadze, styliste et designer. Sa deuxième et dernière épouse est Tsisana Bejanovna Tatishvili (1937-2017), chanteuse d’opéra.

ŒuvresModifier

 
«Tbilissi»

En 1970, Georgy participe à la fresque murale du restaurant Pirosmani à Tbilissi.

Parmi ses travaux, on compte le portrait de M. Kavtaradze (1956), le portrait de N. Amiradjibi (1957). Il peint et dessine aussi:

  • Les métallurgistes de Roustavi (1958),
  • Dans les plantations de thé (1962),
  • Portrait de la chanteuse Dina Djitova (1965)
  • Tamara (1967),
  • Tamada (1967) - Collections de la galerie Tretiakov,
  • Le cultivateur de thé (1970),
  • La révolution de Gourie en 1841 (1970),
  • Les vignerons de Kakhétie - lithographies (1979)
  • Polychronion (1988) - Collections de la Musée national géorgien[5] et
  • Portrait d'Elena Obraztsova (1990).

La plupart de ses œuvres reposent dans les collections publiques du Georgian National Museum, de la D. Shevardnadze National Gallery et du Shalva Amiranashvili Museum of Fine Arts, mais aussi dans la Galerie Tretiakov à Moscou.

ExpositionsModifier

Les œuvres de Georgy Totibadze étaient exposées :

  • 1983 - Exposition d'un membre et des correspondants de l'Académie des artistes de l'URSS, Moscou, Russie.
  • 1980 - exposition rétrospective des beaux-arts géorgiens, Leningrad, Russie.
  • 1979 - Exposition de l'Académie des Artistes Soviétiques, Moscou, Russie
  • 1979 - Exposition des Beaux-Arts de la République de Géorgie, de Yougoslavie et de Grèce.
  • 1978 - Exposition des Beaux-Arts de la Géorgie soviétique, Suède, Suisse, Belgique.
  • 1977 - Exposition syndicale des membres du syndicat des artistes de l'URSS et des correspondants membres.
  • 1975 - Exposition Républicaine des Artistes "Gloire au Travail", Tbilissi, Géorgie.
  • 1975 - Exposition syndicale, Moscou, Russie.
  • 1970 - Exposition républicaine consacrée au 100e anniversaire de la naissance de Lénine, Tbilissi, Géorgie.
  • 1967 - Exposition du jubilé de l'Union des artistes de Moscou, Russie.
  • 1965 - Exposition des beaux-arts géorgiens "Peace Survival".
  • 1961 - Exposition du Jubilé Républicain de Tbilissi, Géorgie
  • 1961 - Exposition de l'Union de Moscou, Russie.
  • 1959 - Exposition des Beaux-Arts géorgiens, Pologne.
  • 1959 - Exposition du portrait soviétique géorgien, Tbilissi, Géorgie.
  • 1958 - Exposition des beaux-arts géorgiens, Moscou, Russie.
  • 1956 - Moscou Exposition d'artistes, Russie.
  • 1955 - Exposition républicaine d'artistes, Tbilissi, Géorgie.

Liens ExternesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier

  1. a b c et d (ru) « ТОТИБАДЗЕ Георгий Константинович », sur rah.ru (consulté le )
  2. a b et c « George Totibadze », sur exhib.internet-academy.org.ge (consulté le )
  3. (ru) « Счастливое число », elle.ru,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. (ru) « ЗАСТОЛЬНАЯ ЖИВОПИСЬ БРАТЬЕВ ТОТИБАДЗЕ | ARTотека еды », sur www.art-eda.info (consulté le )
  5. « Online Exhibitions>>>Fine Arts>>>George Totibadze>>>Works », sur exhib.internet-academy.org.ge (consulté le )