Ouvrir le menu principal

Georgina Jolibois

femme politique canadienne

Vie privée et carrièreModifier

Elle a servi durant neuf ans au sein de la Gendarmerie royale du Canada, rattachée à la division « F », responsable du Comité consultatif autochtone et des liens avec les organismes d'application de la loi et les partenaires communautaires pour assurer la sécurité dans le Nord.

Vie politiqueModifier

Elle s'engage d'abord en politique municipale, comme mairesse de La Loche durant douze ans[1].

Elle se lance en politique avec le Nouveau parti démocratique à l'occasion des élections fédérales canadiennes de 2015 dans Desnethé—Missinippi—Rivière Churchill, circonscription détenue par le conservateur Rob Clarke depuis 2008. Le , le sortant est renvoyé en troisième position et elle est élue députée d'extrême justesse avec 82 voix d'avance sur le candidat libéral[2].

Elle devient critique du NPD pour les Autochtones et affaires du Nord, et est également chargée de la diversification de l'économie de l'Ouest[3].

Résultats électorauxModifier

Élection fédérale de 2015
Candidat Parti # de voix % des voix
     (sortant) Rob Clarke Conservateur +09 105, 30,14 %
     Lawrence Joseph Libéral +10 237, 33,88 %
     Georgina Jolibois NPD +10 319, 34,15 %
     Warren Koch Vert +00552, 1,83 %
Total 30 213 100 %

Notes et référencesModifier

  1. 'It could have happened anywhere': Local MP says La Loche will heal, 28 janvier 2016, consulté le 26 décembre 2017.
  2. « Victoire de Georgina Jolibois confirmée dans Desnethé–Missinippi–Rivière Churchill », Radio-Canada, 4 novembre, consulté le 26 décembre 2017.
  3. Notre équipe, sur le site officiel du NPD, consulté le 26 décembre 2017.

Liens externesModifier