Georges X (roi de Karthli)

(Redirigé depuis Georges X de Karthli)
Georges X de Karthli
George III of Imereti by Teramo Castelli.gif
Fonction
Roi
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Famille
Bagration (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Nestan-Darejan of Kakheti, Queen of Kartli (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjointe
Mariam Lipartiani (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Autres informations
Religion
Coat of Arms of the Bagrationi of Mukhrani.svg
blason

Georges X (en géorgien : გიორგი X, Giorgi X ; mort en 1605) est roi de Karthli de 1600 à 1605.

BiographieModifier

Georges est le fils du roi Simon Ier de Karthli et de Nestan-Daredjan, princesse de Kakhétie.

Il monte sur le trône de Karthli en 1600 alors que son père est détenu par les Ottomans en captivité à Istanbul où il meurt ultérieurement.

Le règne de Georges X est très court ; il se caractérise par la première tentative de rapprochement, sans suite, du Karthli avec la Russie et les fiançailles de sa fille aînée Eleni avec le futur tsar Fédor II Godounov, le fils de Boris Godounov. Georges X participe en 1603 à l’offensive de Chah Abbas Ier contre les Ottomans à Erevan et au Nakhitchevan. Il reçoit du souverain séfévide un trône en ivoire en récompense de sa bravoure.

La mort du roi intervient le dans des circonstances curieuses selon la Chronique géorgienne : il serait mort de la piqure sur sa langue d’une abeille qui s’était introduite dans le rayon de miel qu’il mangeait. Il est inhumé à Mtskheta dans l’église patriarcale de Swéti-Tzkhowéli[1]. Certains y ont vu un empoissonnement commandité par le Chah de Perse.

Mariage et descendanceModifier

Georges X épouse en 1578 Mariami, fille du prince Georges Dadiani de Salipartiano, morte après 1610, dont :

Notes et référencesModifier

  1. M. Brosset Jeune, Chronique Géorgienne, Société royale asiatique de France, Paris, 1830, p. 27.

BibliographieModifier