Ouvrir le menu principal

Georges Vigneron d'Heucqueville

médecin français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heuqueville.
Georges Vigneron d'Heucqueville
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Président
Fondation d'Heucqueville
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Parentèle
Autres informations
A travaillé pour

Georges Vigneron d'Heucqueville, né le 12 décembre 1908 à Paris et mort en 1994, est un médecin aliéniste français.

Sommaire

BiographieModifier

Vie privéeModifier

Georges Vigneron d'Heucqueville est le descendant d'une famille d'ancienne bourgeoisie originaire d'Île-de-France, issue de François Vigneron d'Heucqueville (1644-1714), avocat à Beauvais, premier président du Présidial de Beauvais, maire de Beauvais de 1693 à 1703. Il était propriétaire de la terre d'Heucqueville, dans le Beauvaisis, dont la famille a conservé le nom[1]. Il est le fils de Raoul Vigneron d'Heucqueville (1879-1959), médecin à Paris, chevalier de la Légion d'honneur [2] , le neveu de Charles d'Heucqueville (1871-1935), président au tribunal civil de la Seine, collectionneur d'art et président-fondateur de la Fondation d'Heucqueville[3] et le petit-neveu du sénateur Émile Monsservin.

CarrièreModifier

Après avoir été reçu comme docteur en médecine, Georges d'Heucqueville devient médecin-chef des Asiles publics [4].

Il succède à son oncle à la tête de la Fondation d'Heucqueville, œuvre privée d'adoption d'enfants abandonnés. Cet important établissement situé au 81 à 85 du boulevard de Montmorency dans le 16e arrondissement de Paris, sera reconnu d'utilité publique dès 1935 avec son Centre d'études puis sera l'objet de controverses[réf. souhaitée].

Le professeur[réf. souhaitée] Vigneron d'Heucqueville assure également les fonctions de médecin légiste à l'université de Paris, ainsi que celle d'expert près des tribunaux. Il est le directeur général et rédacteur en chef des Archives de neurologie.

AnnexesModifier

OuvragesModifier

  • L'élevage en commun des nourrissons : les pouponnières (préf. Dr Victor Wallich), Paris, .
  • Traitement des grands syndromes d'excitation nerveuse par les nouveaux alcaloïdes hypotoxiques de Polonovski, .
  • Le Profil de développement dans la pratique de la neuropsychiatrie infantile, .
  • La thérapeutique intensive appliquée dans un internat aux enfants insuffisants, .
  • Prophylaxie de l'alcoolisme acquis et héréditaire, .
  • La Mesure de la dégénérescence, .
  • Plus d'enfants dégénérés, Hachette, .
  • Né sans famille, Paris, Hachette, .
  • Souvenirs de médecin-légiste, Paris, Peyronnet, .

BibliographieModifier

  • (en) Julien Bogousslavsky, Following Charcot: A Forgotten History of Neurology and Psychiatry,
  • William H. Schneider, L'eugénisme en France : le tournant des années trente,

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Pierre-Marie Dioudonnat, Le Simili-Nobiliaire-Français, éd.Sedopols, 2012, p.785
  2. « Raoul Vigneron d'Heucqueville », base Léonore, ministère français de la Culture
  3. Joseph Valynseele, Les Maréchaux de Napoléon III : leur famille et leur descendance,
  4. Alain Giami et Henri Leridon, Les enjeux de la stérilisation, INED, , 334 p.

Article connexeModifier