Georges Victor-Hugo

peintre français

Georges, Charles, Victor, Léopold Hugo, né le à Bruxelles et mort le à Paris, est un peintre français, fils de Charles Hugo et petit-fils de Victor Hugo. Il prendra le nom d'artiste de Georges Victor-Hugo.

Georges-Victor Hugo
Georges Hugo vers 1885.jpg
Georges Hugo à 17 ans au Lycée Janson-de-Sailly.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 56 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Activité
Père
Fratrie
Jeanne Hugo (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjointe
Enfants
Jean Hugo
Marguerite Hugo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Fils de Charles Hugo, le premier fils de Victor, et de son épouse Alice Lehaene, il naît après la mort par méningite dans sa première année d'un premier enfant du couple lui aussi baptisé Georges. À l'âge de 3 ans, il perd son père et est élevé par son grand-père Victor qui s'inspirera de cette expérience pour son livre L'art d'être grand-père. Il fait ses études au Lycée Janson-de-Sailly et étudie la peinture au côté du peintre Ernest Ange Duez. Il est matelot pendant trois ans dans la marine de guerre et publie en 1896 un recueil de souvenirs à ce sujet, puis, lors de la guerre de 1914-1918, il s'engage et en profite pour dessiner des scènes de tranchée qui seront exposées au Musée des Arts décoratifs[1]. Il se marie en 1894 à Toulon avec Pauline Ménard-Dorian[2] et est le père de Jean Hugo qui fera lui aussi une carrière de peintre. Il divorce, et se remarie en 1901 avec Dora Charlotte Dorian (fille d'un député)[3]. Georges Hugo meurt d'une congestion pulmonaire, dans la misère et criblé de dettes dans une chambre modeste au no 2 de la rue de l'Élysée à Paris[4].

Quelques œuvresModifier

 
Partition de la chanson L'art d'être Grand-père, d'après une photo avec Georges et Jeanne Hugo.

PublicationsModifier

  • En 1896, recueil de souvenirs : Souvenirs d'un matelot, éditions G. Charpentier et E. Fasquelle, 1896.
  • En 1902, il écrit sur son grand-père un livre de souvenirs : Mon Grand-père publié chez Calmann-Lévy et réédité en 1931 (disponible sur Gallica).

Notes et référencesModifier

  1. Trois artistes de la famille Hugo que vous ne connaissez pas article sur le site Franceculture.fr.
  2. Acte de mariage sur le site Geneanet.org.
  3. Charlotte Dorian était de la proche famille de sa première femme Pauline, ils ont un fils, François Hugo, orfèvre spécialiste des Bijoux d’Artistes à Aix-en-Provence. Ce dernier a en effet collaboré avec Pablo Picasso, Max Ernst, André Derain ou encore Jean Cocteau.
  4. Agnès de Noblet,Un univers d'artistes: Autour de Théophile et Judith Gautier, éditions L'Harmattan, 2003 Consulté sur Google-Books
  5. Notice sur le site Collections.musee-armee.fr

Liens externesModifier