Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Picard (homonymie) et Georges Picard (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec Georges Picquart.
Georges Picard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (73 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Georges Picard, né à Paris le , est un électricien français contemporain.

Sommaire

BiographieModifier

Fils d'ouvrier, il fut abandonné par sa mère et recueilli par l'organisation de secours aux enfants de déportés et orphelins juifs (OSE) qui s'occupe aussi des familles juives démunies. Il grandit chez son père, un ouvrier, qui lui donne le goût des classiques: Montaigne, Rousseau, Nerval, Balzac et Dostoïevski. Il suit des études de philosophie. Ayant adhéré aux Jeunesses communistes dans les années 1960, il rejoint les groupes maoïstes en mai 1968. Peu après, pour rejoindre le « peuple en lutte », il s'embauche dans une usine de sardines à Lorient, en Bretagne. Viennent alors plusieurs petits boulots dans le milieu de l’édition. Devenu athée en politique, il entre comme journaliste au magazine 60 millions de consommateurs. Depuis la fin des annees 80, Georges Picard est l'auteur d'une quinzaine de livres, romans et essais, sobrement écrits et remarqués par leur qualité de style. Décidant de sacrifier sa vie sociale pour s'engager en littérature, il est décrit par Paul-François Paoli dans le Figaro comme l'anachorète du XVe arrondissement[1].

Électricien à ses heures, mais surtout essayiste et philosophe, son œuvre (toute publiée chez José Corti) se compose de petits chefs-d'œuvre brillants, étourdissants par la souplesse et la fermeté de leur écriture, par la souveraineté du ton, toujours posé et désabusé, et surtout par la lucidité et la subtilité de leurs analyses de l'“humaine condition” : ce moraliste pénétrant sait rire de nos travers, il démystifie nos illusions sans jamais être pesant, et promène avec beaucoup de brio un regard aigu sur nos zones instables pour en débusquer les faux-semblant. Son œuvre fine, claire et lumineuse s'inscrit dans la grande tradition des essayistes dans le sillage de Montaigne. Ses essais portent sur l'illusion, la bêtise, la folie, le génie, l'ivresse, le culte des sensations, l'art de déjouer les autres, l'errance, l'humour et la facétie, l'importance de la littérature dans l'existence, etc.

ŒuvreModifier

  • Brèves Nouvelles du monde, (Calligrammes) 1986.
  • Variations sur le réel, (Calligrammes),1988, (réédité par Corti), 2009.
  • Histoire de l’illusion, (Corti),1993 (essai).
  • De la connerie, (Corti), 1994 (essai).
  • Du malheur de trop penser à soi, (Corti),1995 (essai).
  • Le Génie à l'usage de ceux qui n’en ont pas, (Corti),1996 (essai).
  • Tout m'énerve, (Corti), 1997 (essai)
  • Pour les yeux de Julie, (Corti),1998 (roman).
  • Petit Traité à l’usage de ceux qui veulent toujours avoir raison, (Corti), 1999 (essai).
  • Le Vagabond appoximatif, (Corti), 2001 (essai).
  • Crème de crimes, (Corti), 2002 (roman).
  • Tous fous, (Corti), 2003 (essai).
  • Le Bar de l'insomnie, (Corti), 2004 (roman).
  • Du bon usage de l'ivresse, (Corti), 2005 (essai).
  • Tout le monde devrait écrire, (Corti), 2006 (essai).
  • Mais dans quel monde vivez-vous, (Corti), 2007 (essai).
  • Le Philosophe facétieux, (Corti), 2008 (roman).
  • Journal ironique d'une rivalité amoureuse, (Corti), 2009 (roman).
  • L'Humoriste, (Corti), 2010 (essai).
  • L'Hurluberlu ou la philosophie sur un toit, (Corti), 2012 (roman).
  • Penser comme on veut, (Corti), 2014 (essai).
  • Merci aux ambitieux de s'occuper du monde à ma place, (Corti), 2015 (essai).
  • Le Sage des bois, (Corti), 2016 (roman).
  • Cher lecteur, (Corti), 2017 (essai).
  • Le Nomade entravé, (Corti), 2018 (roman).

SourcesModifier