Georges Miez

gymnaste artistique suisse
Georges Miez
Description de l'image Georges Miez.jpg.
Contexte général
Sport exercé Gymnastique artistique
Période active 1924 - 1936
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance
Töss (de)
Décès (à 94 ans)
Savosa
Identifiant FIG 579Voir et modifier les données sur Wikidata
Palmarès senior
Or Ar. Br.
Jeux olympiques 4 3 1
Championnats du monde 2 1 -

Georges Miez (né le à Töss (de), mort le à Savosa) était un gymnaste suisse, à la fois champion olympique et champion du monde. Aux Jeux olympiques il a gagné un total de quatre médailles d'or (concours général, sol, barre fixe et par équipe), trois médailles d'argent et une de bronze[1].

BiographieModifier

Georges Miez naît le à Töss (de), aujourd’hui un arrondissement de la commune de Winterthour[2].

Miez a été champion du monde de gymnastique au sol en 1934. Médaillé aux jeux olympiques de Berlin de 1936, Hitler lui offre un chêne commémoratif qui sera planté à Winterthour, il a pourtant refusé de faire le salut nazi[3],[4].

Il meurt le à Savosa, dans le canton du Tessin[2].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

  • Berlin 1936
    •   médaille d'argent par équipes
    •   médaille d'or au sol

Championnats du mondeModifier

RéférencesModifier

  1. Profile: "Georges Miez" databaseOlympics.com (Retrieved on January 16, 2008)
  2. a et b Marco Marcacci (trad. Denyse Wettstein), « Giorgio Miez » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  3. Noemi Cinelli, « Le chêne hitlérien «doit devenir quelque chose de positif» », sur 20min.ch, (consulté le ).
  4. (de) Martin Huber, « Wie die Hitler-Eiche nach Winterthur kam », (consulté le ).

Voir aussiModifier

Liens externesModifier