Georges Lannes

acteur français

Georges Lannes (né Georges Henri Charles Abraham[1] à Paris 10e le et mort le à Paris 17e[1]) est un acteur français.

Georges Lannes
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Georges Henri Charles AbrahamVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Fratrie
Autres informations
Taille
1,8 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Cheveux
Cheveux châtains (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Il est le frère du dessinateur Pol Rab[2].

Il est domicilié 40 rue Dulong à Paris[3],[4].

Pendant la Première Guerre mondiale, il est affecté au 1er régiment du génie. Il est nommé caporal le . Breveté pilote le , il est fait prisonnier le . Le , il est rapatrié d'Allemagne.

Après l'arrivée du cinéma parlant, il reste pendant six ans éloigné des écrans[5].

FilmographieModifier

Au cinémaModifier

Comme acteur
Comme réalisateur

À la télévisionModifier

ThéâtreModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance n° 10/4682/1895, avec mention marginale du décès (consulté le 7 mai 2012)
  2. Pierre Lazareff, « La mort de Pol Rab endeuille sa génération entière », Paris-Midi, no 2517,‎ , p. 3.
  3. Archives de Paris, recensement de population 1931, D2M8 437
  4. Archives de Paris, recensement de population 1936, D2M8 654
  5. J. C., « Georges Lannes, ancienne vedette du muet qui jouait les romantiques, est revenu à l'écran pour incarner les gangsters », Paris-Midi, no 4584,‎ , p. 5
  6. Le film a été tourné en quatre époques : "Vers la destinée", "La pente fatale", "Le poison de Paris", "Sa majesté l'alcool"
  7. Le film a été tourné en 12 épisodes : "Le tapis franc", "La femme de Bouqueval", "Les justiciers", "Le ménage Pipelet", "Les suites d'un bal à l'ambassade", "Misère", "Le martyre de Louise Morel", "L'étude de Maître Ferrand", "L'île du Ravageur", "Le maître d'école et la Chouette", "Celle qui venge", "Son altesse Fleur de Marie"

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier