Georges Hartmann

écrivain français

Georges Hartmann, né à Paris le et mort à Paris le , est un éditeur de musique et un librettiste français.

Il signait parfois ses œuvres sous le pseudonyme d' « Henri Grémont ».

BiographieModifier

Fils de l'éditeur de musique Jean Hartmann, il devient éditeur en 1868[1] À partir de 1870, il est l'éditeur exclusif des opéras de Jules Massenet. Leur collaboration continuera au travers de l'écriture de divers livrets d'opéras de Massenet. Parallèlement, il fonde en 1873 avec le violoniste Édouard Colonne, le « Concert national », devenu après le retrait d'Hartmann, à la suite de difficultés financières, les Concerts Colonne. Hartmann édite aussi certaines œuvres de Georges Bizet, César Franck, Camille Saint-Saëns, Paul Lacombe. En 1891, sa maison d'édition fait faillite et est vendue à Henri Heugel[2], ce qui lui vaut l'interdiction d'exercer en tant qu'éditeur. Il poursuit alors son activité grâce au prête-nom Eugène Fromont[3].

Principales œuvresModifier

Participations aux livrets et œuvres mises en musique de Jules MassenetModifier

Participations à d'autres livretsModifier

1897,

Notes et référencesModifier

  1. Correspondance,par Guillaume Lekeu, Luc Verdebout, Editions Mardaga, 1993
  2. Aujourd'hui absorbé par les éditions Alphonse Leduc
  3. A. Devriès-Lesure, Dictionnaire des éditeurs de musique français, , t. II, p.212

Liens externesModifier