Georges Godefroy

romancier français

Georges Godefroy, né le au Havre, mort le à Sainte-Adresse, est un écrivain français. Ses romans policiers sont signés du nom de plume Michel Lambesc.

Georges Godefroy
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Georges Auguste GodefroyVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Michel LambescVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction

BiographieModifier

Écrivain spécialisé dans le roman feuilleton ayant une prédilection pour le roman d'aventures, il donne résolument dans le roman policier à partir de 1958 en adoptant le pseudonyme de Michel Lambesc. Quatre de ses cinq romans policiers paraissent aux éditions Gallimard dans la collection Série noire.

Trois de ses romans ont été adaptés au cinéma : Les Gentlemen de Hong-Kong (1952) pour La Rivière des 3 jonques, film réalisé par André Pergament en 1957 ; Cher voyou (1964) pour L'Homme à la Buick, film réalisé par Gilles Grangier en 1968 ; enfin, pour le roman éponyme paru en 1968, La Horse, film réalisé par Pierre Granier-Deferre en 1970.

Pour Paul Maugendre, analysant La Horse :

« Cet affrontement met aux prises une bande de truands parisiens originaires du Midi et confiants en leurs capacités et un paysan normand rusé, retors et matois. L'éternel conflit entre les citadins et les ruraux, les uns prenant les autres pour des arriérés. Cet antagonisme est accentué en toile de fond par le développement inéluctable de la vie moderne aux dépens d'une tradition séculaire campagnarde. La construction de raffineries, de routes, ne peut être réalisée qu'au détriment des agriculteurs, des éleveurs qui se sentent grugés, spoliés dans leurs biens. Un aperçu écologique discret dans un roman qui ne manque pas d'humour et nous ne sommes pas loin parfois des farces normandes et des contes à la Maupassant. Cohabitation réussie entre deux parlers populaires, l'argot parisien mêlé d'expressions méditerranéennes des truands et le patois cauchois employé par Auguste lorsqu'il préfère jouer à l'imbécile devant ses interlocuteurs[1]. »

ŒuvreModifier

Romans signés Michel LambescModifier

  • Un homme à vendre, Gallimard, coll. « Série noire » no 464, 1958
  • Un pont d'or, Gallimard, coll. « Série noire » no 781, 1963
  • Cher voyou, Gallimard, coll. « Série noire » no 863, 1964
  • La Horse, Gallimard, coll. « Série noire » no 1208, 1968
    Réédition, Gallimard, coll. « Folio policier » no 808, 2016
  • Maxi-taxi, Julliard, coll. « P.J. », 1973

RomansModifier

  • Le Bungalow de l'amour, 1947
  • Les Gentlemen de Hong-Kong, J. Tallandier, 1952
    Réédition sous le titre La Rivière des trois jonques, J. Tallandier, 1956
  • Les Naufrageurs, J. Tallandier, 1955

Autres publicationsModifier

  • Le Havre, ville neuve, 1955
  • Le Havre sous l'Occupation, 1940-1944, Le Havre, 1965

Notes et référencesModifier

  1. Les Années "Série noire" : bibliographie critique d'une collection policière, volume 3, p. 122-123

SourcesModifier

Liens externesModifier