Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gaudy.
Georges Gaudy
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Parti politique
Conflit
Distinction

Georges Gaudy, né le à Saint-Junien et décédé le à Saint-Mandé, est un écrivain et journaliste français.

BiographieModifier

Mobilisé au 57e RI à partir de février 1916, il y combattra jusqu’à la fin de la Grande guerre. Après guerre, Georges Gaudy commence une carrière d’écrivain et s’engage aux côtés de l’Action française. Il publie ses souvenirs en 4 volumes :

  • Les trous d’obus de Verdun (1922),
  • Le Chemin des Dames en feu (1923),
  • L’agonie du Mont-Renaud (1921) et
  • Le drame à Saconin et l’épopée sur l’Ingon (1930).

Ce combattant devenu écrivain, journaliste et orateur de l'Action française a beaucoup voyagé dans l'Allemagne des années 1935 et écrit des articles sur la montée du nazisme dans ce pays. Il a aussi couvert les débuts de la guerre civile en Espagne.

En 1939, il reprend du service et est mobilisé au 107e RI d'Angoulême. À la fin de 1940, il rempile pour l'Armée d'Afrique et participe à la campagne d'Italie. Son témoignage lors du procès Maurras lui coûtera ses galons de commandant et le fera renvoyer de l'armée.

À partir de 1950, de retour de Vienne, où dans le cadre de la dénazification, il était chargé des archives de la Mission française en Allemagne et en Auriche, son nom réapparait dans le journal Aspect de la France, dont il sera un temps rédacteur en chef.

Georges Gaudy était membre du comité directeur de l'Action française et président de l'Association Marius Plateau (anciens combattants d'AF).

OuvragesModifier

  • Les trous d’obus de Verdun (1922),
  • Le Chemin des Dames en feu (1923),
  • L’agonie du Mont-Renaud (1921) et
  • Le drame à Saconin et l’épopée sur l’Ingon (1930),
  • Les galons noirs (1930),
  • La France cherche un homme : dix jours avec le fils du roi (1934),
  • Combats sans gloire : souvenirs d'un officier d'infanterie, mai-juin 1940 (1941).
  • Combats libérateurs (1946), éditions Lardanchet
  • La ville rouge (1925)

Autres ouvrages ou nouvelles parus dans des revues

  • Le 9 novembre à Munich Revue des deux mondes (1935)
  • Les croisés de Nuremberg Revue universelle (1936)
  • un réfugié Les œuvres libres (1938)
  • Le bateau ivre Revue de Paris (1936)

RéférencesModifier

  • Cahiers du Centre d'études d'histoire de la Défense, Cahier no 5 : Histoire des rapports politico-militaires, Éditions ADDIM, 1997, (ISBN 2907341685).
  • Sur les pas de Georges Gaudy. Écrivain combattant saint-juniaud (1895-1987), Éditions Egv, 2013, (ISBN 978-2-84766-536-9).