Ouvrir le menu principal

Georges Contogeorgis

universitaire grec
Georges Contogeorgis
Georges Contogeorgis (Juillet 2012).JPG
Georges Contogeorgis (Juillet 2012)
Fonction
Minister of the Press of Greece (d)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Nydri (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Γεώργιος ΚοντογιώργηςVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Geórgios Kontogeórgis (grec moderne : Γεώργιος Κοντογεώργης), ou Yórgos Kontogiórgis (Γιώργος Κοντογιώργης), connu à l’étranger sous le nom de Georges Contogeorgis (né en 1947 à Nydri (en) à Leucade en Grèce), est un universitaire, politologue et homme politique grec[1],[2]. Son principal centre d'intérêt est la notion de citoyenneté. Dans ses réflexions, il cherche à replacer le citoyen au cœur de la Cité, à la place occupée par l'État, par l'utilisation de la théorie cosmosystémique en sciences sociales.

BiographieModifier

Georges Contogeorgis fait des études de droit à Athènes puis de sciences politiques à Paris à l'EHESS et à l'université de Panthéon-Assas (Paris II) où il obtient un doctorat d'État.

En 1975, il est un des membres fondateurs de l'Association Hellénique de science politique (EEE) dont il est le premier secrétaire de 1975 à 1981.

En 1976, il obtient un poste d'enseignant en sciences politiques à l'Université Panteion d'Athènes. À partir de 1980, il est maître de conférences à la Faculté de droit de l'Université Aristote de Thessalonique. De 1984 à 1990, il est recteur de l'Université Panteion d'Athènes. Il est aussi directeur de recherche au CNRS. Il a été professeur invité à l'Institut d'études politiques de Paris, à l’Université de Montpellier, ainsi qu'à Pékin, Tokyo, Québec, Barcelone, Madrid et Florence. Il fut titulaire de la chaire Francqui à l’Université libre de Bruxelles. Il est membre de l’Académie Internationale de la Culture du Portugal (AICP).

Il devient, en 1985, Directeur général puis, en 1989, Président de ERT, la chaîne de télévision publique grecque. En septembre et octobre 1993, il est brièvement vice-ministre à la Présidence (Υφυπουργός Προεδρίας της Κυβέρνησης), chargé de la presse et des médias[3],[4], en intérim de Vyron Polydoras (en) au sein du gouvernement Mitsotakis.

Il s'est depuis consacré à ses activités universitaires et à ses publications.

PublicationsModifier

  • (fr) La Théorie des révolutions chez Aristote, Librairie générale de droit et de jurisprudence, Paris, 1978. (ISBN 2-275-01220-6) et (ISBN 9782275012209)
  • Système politique et politique, Athènes, 1985.
  • (fr) Histoire de la Grèce, Coll. Nations d’Europe, Hatier, 1992. (ISBN 2-218-03-841-2)
  • La Grèce du politique, volume spécial de Pôle Sud n°18, Editions climats, 2003. (ISBN 2-84158-226-4)
  • (el) Le Phénomène autoritaire en Grèce, 4 août -21 avril. Essai d’interprétation., Papazissis, Athènes, 2003. (ISBN 960-02-1714-9)
  • (el) Le Cosmosystème hellénique,Tome 1er, Sideres, Athènes, 2006. (ISBN 9789600803969)
  • La Démocratie comme liberté, 2007. (ISBN 978-960-16-2561-4)
  • (el) Les Jeunes, la liberté et l'Etat, Ianos, Thessalonique, 2009. (ISBN 978-960-6882-03-6)
  • (el) La «démocratie hellénique» de Rigas Feraios [« Η Ελληνική δημοκρατία του Ρήγα Βελεστινλή »], Athènes, Paroussia,‎ , 279 p., broché, 24 × 17 cm (ISBN 9789606652080)[2] Le livre a été traduit et publié en langue bulgare, en 2009 ; en roumain en 2011
  • « Manifeste pour une société des citoyens », Mediapart,‎ (lire en ligne)
  • (fr) L'Europe et le monde, L'Harmattan, Paris, septembre 2011 (ISBN 978-2-296-56135-9)
  • (fr) De l'Europe politique, L'Harmattan, Paris, octobre 2011 (ISBN 978-2-296-55594-5)
  • (el) Partitocratie et État dynastique, Κομματοκαρατία και δυναστικό κράτος, Pataki, Athènes, mars 2012. (ISBN 978-960-16-4545-2)
  • (el) Les Oligarques, Οι Ολιγάρχες, Pataki, Athènes, 2013. (ISBN 978-960-16-5375-4)
  • (el) Le Cosmosystème hellénique" Tome 2e, Το ελληνικό Κοσμοσύστημα, Sideres, Athènes, 2014. (ISBN 978-960-08-0666-3)

Notes et référencesModifier

  1. (el) « Présentation, conférences, entretiens et articles de Georges Contogeorgis », sur antifono.gr (consulté le 15 septembre 2010)
  2. a et b (el) « Présentation de La «démocratie hellénique» de Rigas Feraios de Georges Contogeorgis » (consulté le 15 septembre 2010)
  3. (el), (en), (fr) « Cosmosystème, blog personnel de G. Contogeorgis » (consulté le 15 septembre 2010)
  4. (el) « Composition du gouvernement Mitsotakis » (consulté le 15 septembre 2010)

Liens externesModifier