Ouvrir le menu principal

Georges Boudaille

journaliste et critique d'art français

BiographieModifier

Georges Boudaille a notamment collaboré à la revue Opéra entre 1947 et 1948, aux revues Arts, Les Nouvelles littéraires, à Cimaise, Studio International, Art Press, Connaissance des arts, La Vie des arts. De 1958 à 1972 il a dirigé la section « arts plastiques » de la revue Les Lettres françaises dirigée par Louis Aragon. Il a joué un rôle important auprès de l'architecte Jean Nouvel qu'il a conseillé et orienté, tout comme les jeunes artistes du mouvement Supports/Surfaces.

Il a aussi organisé plusieurs manifestations importantes : le « Premier symposium français de sculpture » (Grenoble, 1967), « Permanence de l'art français » au Festival d'Édimbourg, 1973, la « Rétrospective de la Biennale de Paris 1959-1973 » au Musée Seibu de Tokyo en 1978.

Georges Boudaille a également été président de la section française de l'Association internationale des critiques d'art de 1969 à 1974.

À partir de 1971, il est nommé délégué général à la Biennale de Paris.

Il est aussi l'auteur d'un grand nombre d'ouvrages sur les peintres, l'architecture, la peinture et l'art en général.

ŒuvresModifier

ArticlesModifier

Notes et référencesModifier

  • Introduction à Gustav Bolin, présentation de Georges Boudaille par l'éditeur, Musée Galliera, Paris, 1973.
  1. « Boudaille, Georges (1925-1991) », sur le site du catalogue général de le BnF
  2. Site centrepompidou.fr, Francis Salles, notice d'un document lire (consulté le 27 juin 2013).

AnnexesModifier