George Byng (3e comte de Strafford)

homme politique britannique, 3e comte de Strafford

George Byng
Illustration.
Le 3e comte de Strafford
Fonctions
Sous-secrétaire d'État à l'Inde

(2 ans, 4 mois et 15 jours)
Monarque Victoria
Premier ministre William Ewart Gladstone
Prédécesseur Henry Petty-Fitzmaurice
Successeur John Kynaston Cross
Sous-secrétaire d'État aux Affaires étrangères

(3 ans et 8 jours)
Monarque Victoria
Premier ministre William Ewart Gladstone
Prédécesseur Sir Arthur Otway
Successeur Robert Bourke
Membre de la Chambre des lords
Lord Temporal

(11 ans, 4 mois et 27 jours)
Pairie héréditaire
Prédécesseur George Byng
(par bref d'accélération)
Successeur Henry Byng
Député britannique

(16 ans, 4 mois et 23 jours)
Circonscription Middlesex
Prédécesseur Robert Grosvenor
Successeur Hon. Octavius Coope

(5 ans, 1 mois et 27 jours)
Circonscription Tavistock
Prédécesseur Edward Russell
Successeur Lord Arthur Russell
Biographie
Titre complet Comte de Strafford
Date de naissance
Date de décès (à 68 ans)
Lieu de décès Westminster, Londres
Nationalité Drapeau du Royaume-Uni Britannique
Parti politique Parti libéral
Père George Byng
Mère Lady Agnes Paget
Fratrie Henry Byng
Francis Byng
Lord Julian Byng
Conjoint Lady Alice Egerton
Diplômé de Christ Church
Profession homme politique

George Henry Charles Byng, 3e comte de Strafford (-), titré vicomte Enfield entre 1860 et 1886, est un homme politique libéral britannique.

BiographieModifier

Il est le fils aîné de George Byng (2e comte de Strafford) et de son épouse, Lady Agnes, fille de Henry Paget, 1er marquis d'Anglesey [1]. Il fait ses études au Collège d'Eton et est diplômé de Christ Church, Oxford en 1852.

En 1852, il est élu au Parlement en tant que député de Tavistock, siège qu'il occupe jusqu'en 1857 [2] lorsqu'il devient député de Middlesex [3]. Il sert sous Lord Russell comme secrétaire parlementaire du Poor Law Board entre 1865 et 1866 et sous William Ewart Gladstone comme sous-secrétaire d'État aux Affaires étrangères entre 1871 et 1874 [4].

En 1874, il quitte la Chambre des communes lors de sa défaite aux élections générales, mais est ensuite appelé à la Chambre des lords dans la baronnie de son père. Il occupe de nouveau un poste sous Gladstone en tant que Lord-in-waiting en 1880 et en tant que Sous-secrétaire d'État à l'Inde entre 1880 et 1883.

Lord Strafford est également premier commissaire de la fonction publique de 1880 à 1888 et Lord Lieutenant du Middlesex de 1884 à 1888. Lorsque le premier conseil du comté de Middlesex est formé en 1889, il est choisi comme échevin du comté, servant jusqu'en 1895 [5]. Tout au long de sa carrière politique, il sert dans la milice du Middlesex. Il est le premier président du Middlesex County Cricket Club servant à deux reprises entre 1866 et 1876 et 1877 et 1898. En 1886, il succède à son père comme comte de Strafford.

FamilleModifier

Lord Strafford épouse Lady Alice Harriet Frederica, fille aînée de Francis Egerton (1er comte d'Ellesmere), le . Ils n'ont pas d'enfants. Il est décédé au domicile familial de St. James's Square en , à l'âge de 68 ans, et son frère cadet, Henry Byng (4e comte de Strafford) lui succède. La comtesse de Strafford est décédée en [1].

RéférencesModifier

  1. a et b Lundy, « p. 1110 § 11096 George Henry Charles Byng, 3rd Earl of Strafford », The Peerage
  2. « leighrayment.com House of Commons: Tain Burghs to Tipperary North » [archive du ] (consulté le )
  3. « leighrayment.com House of Commons: Mayo to Minehead » [archive du ] (consulté le )
  4. Kidd, Charles, Williamson, David (editors). Debrett's Peerage and Baronetage (1990 edition). New York: St Martin's Press, 1990, [page à préciser]
  5. The County Council of the Administrative County of Middlesex : 76 Years of Local Government, 1 April 1889 to 31 March 1965, Middlesex County Council, , p. 10

Liens externesModifier