Georg Hackenschmidt

Georg Karl Julius Hackenschmidt est un lutteur professionnel, catcheur, écrivain et penseur estonien né le à Tartu (alors en Russie) et mort le à Londres (Angleterre). Il a détenu la nationalité française puis britannique.

Georg Hackenschmidt
Image dans Infobox.
Données générales
Noms de ring
Русский лев
The Russian LionVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 90 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
6 0 (1,83 m)[1]
Poids
230 lb (105 kg)[1]
Catcheur mort
Carrière pro.

CarrièreModifier

D'origine germano-balte et suédoise, Georg Karl Julius Hackenschmidt naquit le suivant le calendrier julien alors en usage en Russie, c'est-à-dire le suivant le calendrier grégorien maintenant en usage en Estonie[2]. Dans sa jeunesse, il excellait en gymnastique, athlétisme et haltérophilie, mais pratiquait aussi d'autres sports. Il se lança dans la lutte et, sous la tutelle du Dr von Krajewski (conseiller physique du Tsar de Russie), Georg réalisa des progrès impressionnants. Il remporta le championnat européen de lutte gréco-romaine à Vienne en 1898, et, la même année, remporta le championnat russe d'haltérophilie. En , Hackenschmidt se lança dans le catch. Il fit sa première apparition dans un tournoi à Moscou et devint rapidement célèbre.

Entre 1900 et 1914, Hackenschmidt s'établit en Angleterre pour profiter de l'explosion de popularité que connaissait le catch dans ce pays. Sous la tutelle de son nouvel entraîneur J.C. Cochran, il lançait chaque soir des défis au public afin qu'ils le battent, mais tous les volontaires échouaient à le mettre au tapis. (Hackenschmidt était tellement fort que ses combats, très rapides, n'étaient guère intéressants.) Durant la même période, Hackenschmidt parcourut le monde et remporta une multitude de championnats, comme le titre mondial de lutte gréco-romaine en 1901.

Ainsi, Hackenschmidt resta invaincu jusqu'à sa rencontre avec le champion de catch américain Frank Gotch, qui le vainquit une première fois le à Chicago. Gotch catchait de façon très nerveuse et rapide, ce qui déconcentra Hackenschmidt qui ne put réellement se préparer mentalement pendant le combat. Qui plus est, Gotch utilisa des techniques parfois peu légales (frappant l'estonien dans le nez), au point qu'Hackenschmidt décida d'abandonner au bout de deux heures et trois minutes de combat. Le match retour entre Gotch et Hackenschmidt eut lieu en 1911 à Chicago devant une foule record de 10 000 spectateurs. Mais Hackenschmidt, blessé au genou, se fit battre par Gotch par deux tombés à zéro.

Cette défaite, qui empêcha Hackenschmidt de mettre la main sur le championnat mondial de catch, fut pour lui le signal de la retraite. Il partit vivre en Angleterre avec sa femme, une française née Rachel Bedeaux, et publia plusieurs livres, des traités de philosophie ainsi que des ouvrages sur la condition physique.

Hackenschmidt décéda en 1968 à l'âge de 90 ans.

Hackenschmidt est reconnu comme pionnier dans le monde du bodybuilding. Il popularisa le hack squat (voir squat), exercice pour les quadriceps, très populaire encore à ce jour en musculation.

CaractéristiquesModifier

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Georg Hackenschmidt sur Online World of Wrestling.
  2. « HACKENSCHMIDT, GEORG », sur www.esbl.ee (consulté le 24 juillet 2020)

Liens externesModifier