Ouvrir le menu principal

Geoffrey Parker (historien)

historien britannique, expert en histoire militaire et en histoire moderne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Geoffrey Parker et Parker.

Noël Geoffrey Parker, né le à Nottingham en Angleterre, est un historien britannique, expert en histoire militaire et en histoire moderne.

Il est diplômé de l'université de Cambridge où il fut l'élève de l'historien John Elliott. Il a enseigné comme historien à l'université de l'Illinois, à l'université Yale, et depuis 1997 à l'université d'État de l'Ohio.

Dans son ouvrage The military revolution, Parker aborde la question fort débattue de l'émergence d'une suprématie européenne à l'époque moderne. Pour Parker, ce sont les avancées en matière militaire de pays comme les Provinces-Unies (qui développent la forteresse d'artillerie, les lignes de mousquets) qui seraient à l'origine d'une avancée décisive de l'Europe de l'Ouest sur le reste du monde.

Geoffrey Parker amenda plus tard sa thèse pour prendre en compte le fait que l'Empire ottoman avait aussi vécu une « révolution militaire », et qu'elle fut un centre de diffusion important des techniques militaires vers l'Asie du Sud-Est et le sous-continent Indien, comme l'atteste de nombreux canons de fabrication turcs retrouvés dans ces régions[1].

ŒuvresModifier

  • The Army of Flanders and the Spanish Road, 1567-1659, Cambridge, 1972.
  • Military Revolution, 1560-1660 - A Myth?, The Journal of Modern History 48(1976): 196-214
  • The Dutch Revolt, Londres, 1977.
  • Philip II, Boston et Londres, 1978.
  • Europe in Crisis, 1598-1648. Cornell U. Press, 1979.
  • The Thirty Years' War. Londres 1984. (La guerre de Trente Ans, traduction d'André Charpentier chez Aubier 1987)
  • Spain and the Netherlands, 1559-1659. Ten Studies, 2nd ed. Fontana, 1990.
  • The Times History of the World, 3rd ed. Londres, 1995
  • The Military Revolution: Military Innovation and the Rise of the West, 1500-1800, 2nd. Ed. Press Syndicate of U. of Cambridge, 1996.
  • The General Crisis of the Seventeenth Century, 2nd ed. Routledge, 1997.
  • The Grand Strategy of Philip II, 2000
  • The window everyone overlooked, Wim de Groot et al., 2005, p. 12-18.

RéférencesModifier

  1. (en) Sanjay Subrahmanyam, « Arms and the Asian. Part 1 (with Geoffrey Parker) », Academia.edu,‎ (lire en ligne, consulté le 26 mai 2019)

Liens externesModifier