Geoffrey Bouchard

coureur cycliste français
Geoffrey Bouchard
L'arrivée de Geoffrey Bouchard à la Planche des Belles Filles (Tour Alsace 2018).
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (31 ans)
DijonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Équipes amateurs
2007-2010UC Voiron
2011-2014Vulco-VC de Vaulx-en-Velin
2015-2018CR4C Roanne
Équipes professionnelles
08.2018-12.2018AG2R La Mondiale (stagiaire)
2019-2020AG2R La Mondiale
2021-AG2R Citroën
Principales victoires
Classements annexes de grands tours
Classement de la montagne
Tour d'Espagne 2019
Leader du classement de la montagne Tour d'Italie 2021

Geoffrey Bouchard, né le à Dijon, est un coureur cycliste français membre de l'équipe AG2R Citroën. Passé professionnel sur le tard à 27 ans, ses qualités en montagne et son tempérament offensif lui permettent de s'illustrer sur les courses par étapes. Il est notamment vainqueur du classement du meilleur grimpeur du Tour d'Espagne en 2019 et de celui du Tour d'Italie en 2021.

Biographie modifier

Jeunesse et carrière amateur modifier

Geoffrey Bouchard naît à Dijon, d'un père technicien en bureau d’études et d'une mère auxiliaire de puériculture. Il a deux grands frères, qui n'ont jamais pratiqué le vélo. Très tôt intéressé par le sport, il commence à jouer au football à l'âge de trois ou quatre ans. Sa famille déménage ensuite à Voiron en raison de la mutation professionnelle de son père à Grenoble. Après une année à pratiquer le football et le VTT, il prend sa première licence à l'âge de quatorze ans au sein de l'UC Voiron, le club local[1],[2].

De 2011 à 2014, il court au Vulco-VC de Vaulx-en-Velin, qui évolue en division nationale 1, tout en se consacrant aux études[3]. Il rejoint ensuite le CR4C Roanne en 2015[3]. Blessé, et gêné par des problèmes de santé, il réalise cependant une saison inconstante[4]. Il continue toutefois la compétition en 2016, après avoir envisagé de mettre un terme à sa carrière. Jusqu'alors peu connu, il se révèle chez les amateurs en remportant sept courses. Après ses bons résultats, il décide de quitter son travail d'assistant commercial à Decathlon en juin 2017, avec comme rêve de devenir cycliste professionnel[5]. Tout comme l’année précédente, il brille dans le calendrier amateur en s'imposant à plusieurs reprises.

Lors de la saison 2018, il s'illustre en étant le meilleur coureur cycliste amateur en France. Bon grimpeur, il obtient de nombreuses victoires. Il s'impose en particulier sur le Tour Alsace, grâce à sa victoire au sommet de la Planche des Belles Filles[6]. Il devient par ailleurs champion de France amateurs, sur un parcours difficile à Mantes-la-Jolie[7]. Ses bons résultats lui permettent d'intégrer l'équipe AG2R La Mondiale à partir du mois d’août en tant que stagiaire. Engagé sur le Tour du Poitou-Charentes, il fait partie d'une échappée lors de la deuxième étape, qui est seulement reprise à 400 mètres de la ligne d'arrivée[8]

Carrière professionnelle modifier

Impressionnée par ses qualités, l'équipe AG2R La Mondiale lui offre un premier contrat professionnel de deux ans[9].

En 2019, il participe notamment à son premier Grand Tour, le Tour d'Espagne, dont il termine meilleur grimpeur. Deux ans plus tard, Geoffrey Bouchard participe au Tour d'Italie 2021. Lors de la 9e étape, il fait partie d'une échappée de 16 coureurs. Il franchit le col d'Ovindoli en tête avec le franco-britannique Simon Carr avant de partir seul à 9 kilomètres de l'arrivée. Rattrapé par Koen Bouwman, Bouchard verra ensuite Egan Bernal les dépasser dans les 500 derniers mètres puis remporter l'étape ainsi que le maillot rose de leader. Le Français finira 22e de l'étape à 38 secondes du Colombien. Bien qu'il endosse le maillot de meilleur grimpeur, il fond en larmes à l'arrivée et exprime sa déception de ne pas avoir gagné l'étape[10]. Par la suite, il fait de ce maillot bleu un objectif[11] et le remporte définitivement avec 184 points, soit 44 d'avance sur le deuxième, Egan Bernal, qui lui gagne le classement général final de cette cent-quatrième édition du Tour d'Italie.

En 2022, il remporte la première étape du Tour des Alpes, après une longue échappée et s'empare provisoirement du maillot de leader de cette course. Sélectionné pour le Tour de France, il est non-partant lors de la huitième étape après avoir été testé positif au SARS-CoV-2[12].

En 2023, il est troisième du Tour d'Oman en début de saison. Attendu sur le Tour de France en tant qu'équipier de Ben O'Connor, il chute durant la quatrième étape du Critérium du Dauphiné en juin et doit abandonner, atteint d'une fracture du scaphoïde droit. Cette blessure le contraint à renoncer à participer au Tour de France[13]. Sélectionné pour le Tour d'Espagne, il est 85e du classement général quand il est contraint à l'abandon durant la dix-septième étape, étant atteint d'une distorsion acromio-claviculaire de l'épaule droite[14]. En septembre, son équipe annonce la prolongation de son contrat jusqu'en fin d'année 2025[15].

Palmarès modifier

Palmarès amateur modifier

Palmarès professionnel modifier

Résultats sur les grands tours modifier

Tour de France modifier

1 participation

Tour d'Italie modifier

2 participations

Tour d'Espagne modifier

2 participations

Classements mondiaux modifier

  Année201820192020202120222023
Classement mondial924e485e609e156e325e398e
UCI Europe Tour562e374e495e134e262e nc
Légende : nc = non classéSource : UCI

Notes et références modifier

  1. Sébastien Dudonné, « Cyclisme : l’échappée belle du Voironnais Geoffrey Bouchard », sur ledauphine.com,
  2. « Néo Pro 2019: Geoffrey Bouchard chez AG2R La Mondiale », sur velo101.com,
  3. a et b Nicolas Gachet, « Geoffrey Bouchard : « Gagner enfin une course » », sur directvelo.com,
  4. « Geoffrey Bouchard :la revanche en 2016! », sur cr4croanne.com,
  5. Nicolas Mabyle, « La Grande Interview : Geoffrey Bouchard », sur directvelo.com,
  6. Nicolas Mabyle, « Geoffrey Bouchard : « Garder cette philosophie » », sur directvelo.com,
  7. Nicolas Mabyle, « Geoffrey Bouchard : « A Roanne, on pouvait tous gagner » », sur directvelo.com,
  8. Nicolas Mabyle, « Geoffrey Bouchard : « Il ne faut pas s’enflammer » », sur directvelo.com,
  9. Nelly Assénat, « Geoffrey Bouchard rejoint comme pro l'équipe cycliste AG2R La Mondiale », sur francebleu.fr,
  10. « Geoffrey Bouchard y a cru très fort, il a fini en pleurs : “C'est comme ça, c'est le sport...” », sur Eurosport (consulté le )
  11. « Giro 2021 - Geoffrey Bouchard se projette sur samedi : "J'espère faire une belle étape pour ramener le maillot à Milan" », sur Eurosport (consulté le )
  12. Laurent Vergne, « Tour de France - 8e étape - "Le couperet peut tomber à tout moment" : Le Tour rattrapé par le Covid », sur eurosport.fr, .
  13. « Geoffrey Bouchard forfait pour le Tour de France », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  14. Louis Bouchardon, « Tour d'Espagne - Un autre Français contraint à l'abandon sur La Vuelta », sur cyclismactu.net, .
  15. Nicolas Gauthier, « Route - AG2R Citroën Team a prolongé les contrats de cinq de ses coureurs », sur cyclismactu.net, .

Liens externes modifier