Genucii

familles romaines qui partageaient le nomen Genucius
Genucii
Gens Genucia

Branches
Sous la République ?Augurinus, Aventinensis et Clepsina

Légende :

Patricien, Plébéien, Consulaire, Sénatorial, Équestre

Magistratures occupées
sous la République
Consulat 9 fois
Tribunat consulaire 2 fois
Décemvirat consulaire 1 fois
Tribunat plébéien 3 fois

Gens et Liste des gentes romaines

Les Genucii sont les membres d'une gens romaine comportant peut-être une branche patricienne et plusieurs branches plébéiennes. Ils occupent des magistratures tout au long de la République.

CognominaModifier

Les Genucii ont pour cognomina principaux Augurinus (peut-être la branche patricienne), Aventinensis et Clepsina.

Principaux membresModifier

Branches diversesModifier

Branches des AuguriniModifier

Cette branche comporte des éléments plébéiens, mais Titus Genucius Augurinus fait partie du premier collège de décemvirs à pouvoir consulaire qui ne sont que des patriciens selon Denys d'Halicarnasse[a 1]. Toutefois, ce principe n'est pas toujours appliqué par Tite-Live et les Fastes capitolins[1]. Il paraît en fait peu probable que le premier collège n'ait été constitué que de patriciens, certains nomina des membres, comme Genucius ou Minucius selon les sources, sont plébéiens[2]. En ce qui concerne Cnaeus Genucius Augurinus, dernier représentant des Augurini, il paraît certain qu'il soit plébéien.

Branches des Aventinenses et ClepsinaeModifier

Notes et référencesModifier

  • Sources modernes :
  1. Broughton 1951, p. 46.
  2. Briquel 2000, p. 194.
  • Sources antiques :
  1. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, X, 56

BibliographieModifier

  • (en) T. Robert S. Broughton, The Magistrates of the Roman Republic : Volume I, 509 B.C. - 100 B.C., New York, The American Philological Association, coll. « Philological Monographs, number XV, volume I », , 578 p.
  • Dominique Briquel, « La nuit du Ve siècle », dans François Hinard (dir.), Histoire romaine. Tome I, Des origines à Auguste, , 1080 p. (ISBN 978-2-213-03194-1), p. 163-202