Geneviève Gosselin (danseuse)

danseuse classique française

Geneviève-Adélaïde Gosselin est une danseuse française née en 1791 et morte à Paris le .

Geneviève Gosselin
Image dans Infobox.
Mlle Gosselin (v. 1815)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité
Fratrie
Madame Anatole
Henriette Gosselin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

BiographieModifier

Fille d'un maître de danse, elle est la sœur aînée de plusieurs danseurs qui ont fait la renommée du Ballet de l'Opéra de Paris dans les années 1810-1830 : Constance Gosselin, épouse du danseur Anatole ; Louis Gosselin, premier danseur à Paris et à Londres ; Henriette Gosselin, danseuse de l'Opéra de 1821 à 1830.

Élève de Jean-François Coulon, Geneviève Gosselin est engagée à l'Opéra de Paris en 1806. En 1815, elle est l'héroïne de Flore et Zéphire, l'un des premiers ballets romantiques, composé par Didelot.

Excellente technicienne, elle est la première à avoir développé en France l'art de monter sur les pointes, dès 1813[1],[2]. La mort interrompt sa carrière et l'emporte à l'âge de 27 ans. La critique de l'époque verra en Marie Taglioni la réincarnation de Mlle Gosselin.

Notes et référencesModifier

  1. Sylvie Jacq-Mioche, « La virtuosité dans le ballet français romantique: des faits à une morale sociale du corps », Romantisme,‎ , p. 95 à 107 (lire en ligne)
  2. Hélène MARQUIÉ, « Histoire et esthétique de la danse de ballet au XIXe siècle : Quelques aspects au prisme du genre, féminisation du ballet et stigmatisation des danseurs » [PDF], sur hal.archives-ouvertes.fr, (consulté le )

Liens externesModifier